Parlons d' MGS4

Par Reinhart

Retour en section MGS4 et Rising

ReinhartCitationUMS

Reinhart

28-06-09 à 12h51 Signaler ce message

Je crois que cet épisode est celui qui m'aura le plus pris la tête quand à son propos, tellement la forme prendrait presque le pas sur le fond.
Donc j'aimerai en discuter ici, que chacun apporte sa pierre, ses interprétations et ses déductions.
Le postulat de bse de MGS4 est d'imaginer une société ou le capitalisme serait détourné pour servir une politique basée sur la guerre. Apparemment Kojima se serait base sur le Rapport secret d'Iron Mountain si on en crois le livre auquel Snake fais référence dans le briefing. Intéréssant d'ailleurs que l'un des auteurs du livre se fasse surnommer John Doe. Je n'ai pas encore eu l'occasion de mettre la main sur le livre en question, mais apperemment ce livre a fais polémique lorsqu'il a été publié en 1967. Ce livre aurait soi disant été écrit pendant la guerre froide a la demande du président Kennedy par un groupe de 14 personnalités.
Chacun avaient des fonctions particulières touchant à l'Histoire, la politique, la sociologie, le droit, l'anthropologie, la psychologie, la science; la chimie...
Ces gens auraient été rassemblés dans le but d'établir un rapport visant a conjecturer l'étude des bouleversements de la civilisation provoqués par l'éventualité d'un régime de paix perpétuelle et des substituts à trouver aux fonctions de la guerre pour maintenir, en régime de paix, la cohésion des sociétés.
Le rapport étudie la société sous de nombreux aspects mais jamais sous un jour moral, éthique, ou philosophique, en restant le plus objectif possible, dans "la logique du système". Leur conclusion est que la guerre est et a toujours été un élément extrêmement important d'une société à tout les niveaux, et qu'il ne serait pas souhaitable que la guerre s'arrête.
MGS4 essaie donc d'interpréter cette théorie pour son univers, dès le début le tout est crédibilisé par des faux spots publicitaires ainsi que des émissions de divertissements ressemblant à s'y méprendre a ce que l'on vois déjà a la télé, dans le but de nous montrer qu'il suffirait de peu pour faire accepter au monde que qui veut gagner des millions soit axé sur la culture générale de l'économie de guerre ou que nos pubs pseudo érotiques pour parfum pourraient vite devenir un spot publicitaire pour une compagnie militaire privée.
Je ne m'aventurerai pas à défendre des liens explicites avec une critique de la guerre en Irak parce que je n'ai pas une culture assez avancée sur le sujet, mais il suffirait certainement de peu.
Donc a première vue, Kojima nous offre une critique des dérives du capitalisme, en substituant a des pubs d'i-pod des pubs de SMP.
Ce qui est intéressant avec Kojima, c'est toujours la façon dont il offre des réflexions sur le jeu vidéo a travers le jeu vidéo. Sons Of Liberty proposait des théories intéressantes sur les limites de la liberté a travers non plus le joueur qui contrôle le jeu mais le jeu qui manipule le joueur, ou quelle est la limite entre les deux.
Dans MGS4, on imagine à quoi ressemblerait le "vrai monde" si on y transposait la logique d'un jeu vidéo, et il me semble que chaque acte propose une théorie sur le sujet. Lorsqu'on rencontre Meryl au Moyen Orient et qu'elle présente le système SOP, on croirait entendre le fonctionnement d'un FPS en ligne. Tout le monde est relié en réseau pour maximiser les performances de combat, chaque donnée propre au soldat est recensée et traitée, un peu comme quand on finis un MGS et qu'on nous donne notre tableau de chasse (nombre de kill, de rations utilisées, de sauvegardes etc). On nous apprend aussi que le stress est complètement inhibé.
Je trouve cette idée de relier tout le monde en réseau assez visionnaire, car anormalement vite rattrapée par la réalité. Il suffit de voir a quelle vitesse grandissent les réseaux sociaux comme FaceBook, qui relient tout le monde en temps réel en recensant toutes les caractéristiques des internautes pour faciliter des rencontres (je serai plutôt tenté de parler de contact que de rencontres).
Dans l'acte 2 Naomi nous éclaire sur le SOP System. Il est a ce moment là explicitement comparé a un jeux vidéo, on y vois même l'interface d'une playstation 3 faisant défiler une série de jeux MGS à un moment. Naomi nous en dis plus sur la capacité d'inhiber les émotions des soldats par le SOP, mais rappelle que même si on peut amoindrir l'expression de pulsions de morts par des drogues, ces dernières finissent toujours par ressortir d'une façon ou d'une autre. Mais là on a l'impression qu'elle s'adresse au joueur lui même, derrière sa manette, qui tue des gardes sans remord, sans émotion. Jouer a la playstation, est ce que ce n'est pas ça le SOP System finalement ?
Eva dans l'acte 3 nous conforte dans cette théorie ou cette fois, encore plus frontalement, elle fais le lien entre l'économie de guerre et le jeu vidéo grâce auxquels les jeunes sont endoctrinés par les SMP. Elle met en garde sur l'absence de propos dans les jeux vidéo en général. "Il n'ont pas besoin de raison pour se battre, ils pensent simplement que c'est cool". Je ne sais pas si Kojima critique ses concurrents, ou même le médium a travers lequel il a toujours travaillé. Mais je serai prêt a admettre que le jeu vidéo est encore un genre assez jeune par rapport au cinéma par exemple, et que la forme est beaucoup plus travaillée que le fond en général (a part pour MGS c'est évident :ok: ). Ca doit être a partir de ce moment que le mot "Proxy" est mis en avant. C'est un terme informatique qui ici désigne les IA des Patriots, mais celà veut également dire "par procuration de". Raiden utilisera l'expression "Proxy Life" a plusieurs reprises il me semble, lui qui est par excellence le personnage manipulé, puisqu'il était le reflet direct du joueur dans sons of liberty (c'est d'ailleurs drôle que beaucoup l'aient trouvé anticharismatique par rapport a Snake, alors que Raiden est notre avatar direct, et qu'on s'en prend plein la tronche en même temps que lui lors du discours final de Campbell sur le fédéral Hall). Joueur manipulé par le jeu, raiden manipulé par les patriots. Il gagnera un semblant d'autonomie à la fin en se débarrassant du dog tag portant le nom du joueur.
Mais avec cette histoire de proxy la boucle n'est pas bouclée pour autant. Il y a toujours cette forme de contrôle qui est présente pour le joueur.
Liquid répète d'ailleurs inlassablement qu'il ne recherche que la liberté, libre de toute forme de contrôle, c'est l'obsession de tout les Snake. "Outer Heaven", le paradis intersidéral, intersidéral désignant l'espace entre deux astres. L'alternative utopique au système donc.
Je pense que c'est lié au projet même de jeu vidéo, ou nous vivons par procuration a travers un conflit qui finalement ne nous concerne pas directement, mais qui pourtant nous fais avancer. Dans Sons Of Liberty les patriots présentaient le jeu vidéo comme une forme de contrôle qui permet de faire avancer un individu d'un point A à un point B. C'est quelque chose qui reste présent dans MGS4 je pense.
A la fin le Big Boss en personne reviens d'entre les morts pour inciter Snake, et donc par procuration de lui, le joueur, de laisser tomber l'arme et de commencer enfin a vivre. Il dit celà après que le système ait été détruit. "Ton corps et ton âme t'appartiennent désormais, tu n'es plus l'outil de qui que ce soit". La distinction est également faite entre "the outside" et "the inside", la distinction entre deux mondes interactifs qui s'interpénètrent. L'obsession de Zéro étant de contrôler l'intérieur depuis l'extérieur. Je suis pas encore sur de ce que ça signifie. Toujours est il qu'à la fin Big Boss nous invite tout bonnement a lâcher la manette et à commencer a vivre pour de vrai à l'extérieur "mais toi on t'a donné la liberté, la liberté de vivre au dehors".
Je ne sais pas si c'est un jeu vidéo qui propose d'arrêter aux jeux vidéo, surtout que j'ai éludé des millions de truc dans mon humble analyse, mais ça m'obsède a force.
Enfin je ne vois pas vraiment de différence entre les partiot et notre vrai monde a nous. Dans sons of liberty ils se proposaient de devenir des psychologues sociaux à échelle nationale. Et a la rigueur si on s'en tiens a leur discours sur la société de communication qui amasse les déchets sans fin, je serai assez partant pour que les patriots existent réellement. Leur discours est en tout cas très pertinent. Mais justement ils n'existent pas et c'est a nous de nous demmerder seuls "et nous avons toute la magie de l'ère digitale pour y arriver" nous rappelle Solid Snake. Je ne suis pas aussi optimiste que lui. En tout cas quand Big Boss explique le fonctionnement des Patriots, il n'y a à priori pas de différence avec notre système actuel :
"economy, marketing, laws, research institutions, budgets, r & d, production."
Est ce que c'est vraiment important que les patriotes existent ou pas ? Drebin nous explique que les patriotes ne sont pas une forme de pouvoir centralisé, comme pour un dictature classique. Il explique que les Patriots sont le systême. Mais si ils n'existent pas, alors qui est le systême ?
Les gens.
Pour qu'une idée devienne "une norme", il faut qu'elle soit véhiculée et acceptée par une majorité d'individu.
"Une itération du même système uniforme" dit big boss. "L'uniformité, sans volonté individuelle, sans changement". "pas d'idéaux, pas de principes, même pas ce qu'elle chérissait le plus : la loyauté". La lutte de pouvoir de ces clones légendaires
aura toujours tourné autour de cette volonté de s'émanciper du contrôle. C'est fortement symbolisé par la cigarette qui est systématiquement interdite ou que se trouve Snake. Le dernier acte de B.B est d'apprécier un bon cigare d'ailleurs.
Bon je m'y perd un peu mais je n'ai pas fini de turbiner sur ce jeu. Si vous avez des remarques, c'est ici

Apedemak8CitationUMS

Apedemak8

28-06-09 à 18h58 Signaler ce message

Wow:ok:on voit que tu est fan:rire:personnelement je ne penses pas avoir tout compris dans MGS4 ,il faudrait que je me refasses une partie...

KazukiCitationUMS

Kazuki

28-06-09 à 22h03 Signaler ce message

J'avoue que tu as soulevé des théories intéressantes et j'aime particulièrement celle où tu dis que la PS3 serait le système SOP.

MSF Member - "The death is tragic but the life is pathetic"

nikosovarCitationUMS

nikosovar

29-06-09 à 11h18 Signaler ce message

SPOIL possibles.

Il y a des choses intéressantes et d'autres ou je ne suis vraiment pas d'accord.
Ensuite prend un peu de recul sur le jeu et ne le confond pas non plus avec la réalité, certes il y a des dérives a notre époque:
Le capitalisme écrase complètement tout les principes cher a nos cœurs et il est vrai que certaines personnes que l'on pourrait qualifier de "dictateur du capitalisme" son a première vu dépourvu d'humanité (comme un vulgaire réseau IA, programmé pour faire du pognon, encore et toujours), les médias montrent se qu'ils veulent montrer et ont une influence gigantesque (pour prendre un exemple récent: La mort de Michael Jackson, hormis les fans de la première heure et au contraire les détracteurs haineux qui sont toujours restés dans le même "camp", il y a deux ans de ça, bon nombre de personne aurait été prêtes a le coller en prison si ce n'est a lui faire la peau, depuis 3 jours, c'est redevenu le King of Pop) mais attention a ne pas pousser le bouchon trop loin non plus, nous ne sommes pas sous une dictature (cf. 1984, c'est a ce roman que me font penser certains de tes propos) ou chacun est un simple pion. (car nous sommes tout simplement humain et non des machines comme dans MGS4, ou les soldats n'ont aucune décision qui leur est propre une fois dans le système, nous avons toujours le choix et même si ça parait parfois difficile a concevoir on peut toujours, dans la mesure du possible, tout envoyer valser. Dur mais possible. Et même sous des régimes totalitaires on a eu des preuves que les hommes pouvaient toujours choisir (exple: le général allemand Von Cholitz qui a refusé de faire sauté Paris alors que Hitler lui avait ordonné).
Pour finir, je trouve que tu "casses" un peu la magie du jeu a tout vouloir expliquer: déjà parce que tout le monde voit et interprète d'une manière différente mais aussi parce que la où toi tu vois un "signe" ou un "clin d'œil" de Kojima il se pourrait aussi qu'il n'en soit rien. Bien sur il y a des messages mais chacun les interprètes à sa manière, la où toi tu vois que le système est comparable a Facebook ou a la PS3 moi je vois juste un super scénario (de plus le système est omniscient, alors que Facebook ou la PS3, personne n'est tenu de faire parti du "réseau" et surtout cela ne conditionne pas nos actions et nos pensées futures, ont peu toujours s'échapper du système, n'est ce pas Johnny?).
MGS4 est comme un bon film ou une bonne musique, quand on y joue on est complètement absorbé, on oublie la réalité et c'est justement ça qui est jouissif.
Je pense pour ma part que MGS4 doit être vécu et non expliqué.

PS: Fait gaffe aux Spoils aussi.

"Est-ce que tu sais lire, connard inculte ?"

ReinhartCitationUMS

Reinhart

29-06-09 à 12h05 Signaler ce message

J'avais peur un peu de ce genre de réactions.
Déjà je lance juste des pistes, ce n'est pas paroles d'évangiles, mais ce n'est pas non plus pour ça qu'il faut les contredire avec un seul exemple isolé;
Ensuite un jeu où quasiment chaque réplique est orientée vers un propos plus ou moins cohérent c'est un peu facile de dire qu'on y vois ce qu'on veut.
Toujours s'enfermer dans sa subjectivité.
C'est pas de la symbolique inconsciente dans MGS4 mais bel et bien du textuel dans le sens ou les personnages parlent a voix haute. Après je proposais juste de creuser car c'est évident qu'il y a une infinité de choses a en dire, et le jeu fais exprès d'interpeller à longueur de temps le joueur.
Donc bien sur qu'on y est absorbé, je passerai pas autant de temps a en parler si ça ne m'avais pas absorbé dès l'enfance, mais quand Big Boss vous répète de 8 façons différentes de lâcher la manette et que tout ce qu'on veut y voir c'est de la réplique smart et sexy qu'on mettra en baseline msn, c'est quand même triste.
Donc que ça doit être uniquement vécu et pas expliqué je ne suis pas d'accord, chaque jeu MGS est très bavard et c'est une technique qu'on utilise quand on veut interpeller ouvertement son auditoire. (les discours sur le déterminisme génétique qui obsèdent solid snake sont plus que jamais d'actualité, j'entends très fréquemment des gens justifier les inégalités entre les hommes de cette façon.)
Tu peux pas non plus me dire que le discours final des patriots dans MGS2 doit être uniquement vécu alors qu'il est particulièrement long, technique, indigeste et qu'il remet en question tout ce qui s'est passé avant, sans compter qu'il insulte le joueur comme jamais un jeu n'aurait osé le faire.

"il est vrai que certaines personnes que l'on pourrait qualifier de "dictateur du capitalisme" son a première vu dépourvu d'humanité (comme un vulgaire réseau IA, programmé pour faire du pognon, encore et toujours),"
Non ce n'est pas ce que j'ai dit. Je pense que c'est plutôt la notion de système qui est à approfondir. Ce qu'il y a de particulier avec le système d'IA c'est qu'il incarne tout les pans de la société, et que ce n'est donc pas un pouvoir centralisé par une instance unique (comme un dictateur par exemple). Le système comme lie sont dépeint est quelque chose qui concernerait tout et tout le monde et donc conséquemment personne n'est à blâmer. Il n'y a pas un petit groupe de personnes qui gèrent le capitalisme, c'est un système de fonctionnement global que tout un chacun incarne parce que tout un chacun y participe.

mais attention a ne pas pousser le bouchon trop loin non plus, nous ne sommes pas sous une dictature (cf. 1984, c'est a ce roman que me font penser certains de tes propos) ou chacun est un simple pion. (car nous sommes tout simplement humain et non des machines comme dans MGS4, ou les soldats n'ont aucune décision qui leur est propre une fois dans le système, nous avons toujours le choix et même si ça parait parfois difficile a concevoir on peut toujours, dans la mesure du possible, tout envoyer valser. Dur mais possible. Et même sous des régimes totalitaires on a eu des preuves que les hommes pouvaient toujours choisir (exple: le général allemand Von Cholitz qui a refusé de faire sauté Paris alors que Hitler lui avait ordonné).
1984 a été écrit dans les années 50 et naturellement, il ne prenait nullement en compte la psychologie des médias, ni même les transformations de la mondialisation, parce qu'elles n'existaient pas a l'époque.
Le SOP uniformise les esprits en les reliant tous en ligne. Sans aller jusqu'à aller contrôler le cerveau avec une potion maléfique, on va largement dans ce sens, que ce soit par le net, ou des réseaux sociaux, tout le monde tiens a se retrouver sur la toile pour s'y mettre à nu en ligne. A ce moment là 1984 forçait les citoyens à être surveillés, aujourd'hui on se surveille nous même, et sans être extrêmement liberticide pour le moment, c'est quand même un acte préparatoire qui laisse à penser qu'un jour cela pourrait nous porter préjudice.
Mais il faut pas prendre tout au premier degré, je me doute bien qu'il n'y a pas un réseau d'IA qui n'attend que de pouvoir nous contrôler nos pensées, mais tout ces rapprochements d'actualité sont ils anodins ou s'agissait il juste d'avoir une histoire cool à raconter ?
A ce moment là on engage juste des scénaristes de série TV, pas besoin de s'ancrer dans l'actualité et de défendre des thèmes récurrents tu ne crois pas ?

Pour finir, je trouve que tu "casses" un peu la magie du jeu a tout vouloir expliquer: déjà parce que tout le monde voit et interprète d'une manière différente mais aussi parce que la où toi tu vois un "signe" ou un "clin d'œil" de Kojima il se pourrait aussi qu'il n'en soit rien. Bien sur il y a des messages mais chacun les interprètes à sa manière, la où toi tu vois que le système est comparable a Facebook ou a la PS3 moi je vois juste un super scénario (de plus le système est omniscient, alors que Facebook ou la PS3, personne n'est tenu de faire parti du "réseau" et surtout cela ne conditionne pas nos actions et nos pensées futures, ont peu toujours s'échapper du système, n'est ce pas Johnny?).
MGS4 est comme un bon film ou une bonne musique, quand on y joue on est complètement absorbé, on oublie la réalité et c'est justement ça qui est jouissif.
Je pense pour ma part que MGS4 doit être vécu et non expliqué.


Hum bon. Donc si le "Maître" Kojima ne le dit en personne dans une interview qu'il a voulu dire "ça et ça", on ne doit pas se risquer à interpréter un univers aussi riche et attrayant ?
Je le répète je ne donne de vérité, je discute, et j'ettaye mes arguments par des exemples. A ce moment là c'est a toi de me dire pourquoi est ce qu'il n'y aurait aucun rapport entre MGS et des réflexions sur le medium jeu vidéo, quand des interface de PS3 sont présentes in game, que des références explicites y sont faites, que le colonel te demande 3 ou 4 fois "d'éteindre de ta console pour ne pas t'abime les yeux", ça et pleins d'autres choses.
C'est trop facile de démontrer que j'ai tord par une absence de preuve non ?
En tout cas ce qui m'a toujours cassé la magie de ce jeu c'est de voir qu'on passe plus de temps a débattre de la différence de teinturier pour les cheveux de liquid et solid que du propos qui est véhiculé a travers chaque opus.
Mais ce que je pense faire c'est commencer par le commencement, je ferai plutôt un topic sur MGS1 qui reste de loin le plus simple a discuter, et on verra comment on avance.

RibérythebossCitationUMS

Ribérytheboss

29-06-09 à 14h28 Signaler ce message

Je suis d'accord avec Reinhart, le jeu est tellement truffé de sous-messages que ça serait en effet dommage de se limiter au scénario de surface et de dire "wow ça conclut parfaitement la saga" ou "ça trahit complètement la saga" selon les 2 opinions qu'on constate généralement. ( Même si le scénario de surface est évidemment très intéressant à dicuter aussi, j'ai pas dit le contraire ).

"This is good, isn't it ?"

nikosovarCitationUMS

nikosovar

29-06-09 à 16h20 Signaler ce message

Oula ne me fais pas non plus passer pour un inquisiteur qui veut étouffer la moindre pensée critique.

Je pense juste que le fait de rapporter trop le jeu a la réalité est un peu démesuré.
Certes Kojima critique son propre média, et ceux a plusieurs reprise comme tu l'as dit mais ce n'est pas quelque chose a prendre au pied de la lettre et éteindre immédiatement sa console.
(pour ce qui est de la détérioration accéléré de l'œil, cite moi un seul jeu de nos jours qui ne marque pas en toute lettre sur la pochette ou dans le jeu lui même "faites une pose de 15 minutes toutes les heures", "si vous voyez des formes géométriques ou que votre tête tourne éteignez immédiatement la console" et j'en passe.)

Bien sur que Métal Gear est basé sur la réalité puisque le jeu se veut réaliste, et il a toujours surfer sur des événements historique comme la Guerre Froide, la course a l'armement nucléaire, etc... mais de la a supposer ou même a réclamer l'existence des Patriotes c'est quand même grave.
Les complots existent et ont toujours exister mais de la a penser qu'un conseil (ou pire une IA) peut contrôler et régenter le monde c'est tout simplement impossible car il y a, il y a eu et il y aura toujours des insoumis qui ne se plieront jamais aux règles (pour de bonnes ou de mauvaises raisons).

Juste une parenthèse sur 1984, tu dis qu'il les médias n'étaient pas né dans les années 40 et 50 alors que c'est juste la plus grande période de propagande de l'histoire de l'humanité et le roman en lui même est basé sur ce fait (propagande musicale, et médiatique (poster de Big Brother, Libertel, etc..).

Ensuite je te prierais de ne pas me "citer" car c'est bien trop facile de sortir quelques phrases de leur contexte pour palabrer dessus.

Je respecte ton point de vue qui consiste a soulever des interrogation sur tout ce qui t'interpelles et a voir des signes là ou -peut être- il n'y en a pas mais je ne le partage pas, de même que je ne cautionnes pas les explications de textes (plus particulièrement des poésies) par des profs de français qui, sous prétexte de penser connaitre l'auteur, se permette d'interpréter une allusion ou une rime.

"Est-ce que tu sais lire, connard inculte ?"

gaze snakeCitationUMS

gaze snake

07-07-09 à 13h46 Signaler ce message

Je pens que vous serez tous les deux intéréssés par les idées du mouvement Zeitgeist (sans forcément y adhérer biensur).
C'est un mouvement qui tente de changer notre manière de vivre afin de changer notre économie en utopie pour que l'on vive grace à notre technologie (donc plus d'économie car plus de travaill effectué de la main de l'homme car plus de monnaie en gros), il se base sur le projet Vénus. Enfin voila pour la petite histoire, j'en viens au fait. Ils ont publiés deux films de 2h chacuns (le 1er "Zeitgeist" et le 2nd "Zeitgeist Addendum"). Ils sont visible gratuitement sur Zeitgeist.com ou sur youtube (désolé pour la Pub ce n'était pas le but).

Dans ces deux films, ils tentent de tout réfuter ce que l'on connais afin de nous montrer à quel point nous sommes manipulés. Cela va de la religion (biensur libre à chacun d'avoir ses idées), à l'économie en passant par la guerre et la politique. Et c'est la que c'est intéressant car d'apré eux tout n'est que complot (vaux quand même mieux évter la paranoïa), par exemple, la guerre est lancée uniquement car profitable à l'économie (sa vous rappel rien???:oui:), que le 11 Sept était monté de toute pièce (explosif dans les fondations des Twin towers), et tout sa dans l'unique but de créer une stuation de crise profitable à la cohésion americaine, càd l'union du pays dans une même direction (comme ce que voulais Zéro...difficile de ne pas faire de raprochement avec MGS). Il est intéréssant de remarquer que beaucoup de fictions utilisent cette manière de voir les choses cité ci-avant, comme quoi l'idée se propage (même si cela est surtout matière à scénario), ce qui est assez inquiètant. Comme quoi Kojima n'est pas le seul à exploiter cette vision.

Ici les Patriots apparaissent comme étant les gouvernements, mais surtout les institutions financière tels que le FMI, toutes dirigiés par des hommes influent dans le genre Rockfeller ou Rotchild (plus fort que les lobbies).

enfin tout sa pour dire que ce sont deux films intérressant a regarder avec du recul, mais nous envoyant une bonne dose de refléxion apré visionnage, et qui montre aussi que l'on pourrai tres bien vivre dans un contexte proche de celui de MGS. Ces deux films datent de l'année dernière (donc tout frais) et ont des arguments parfois assez solide je l'avou.

Donc voila Kojima n'est pas le seul à surfer la dessus et on peut peut-être y voir les prémices d'une consience en train de se reveiller.

Sounds like the perfect job for me

nikosovarCitationUMS

nikosovar

11-07-09 à 11h38 Signaler ce message

Bien sur que les guerres profitent a certains. Un des membres haut placé de la maison blanche avait même déclaré a propos de la seconde guerre mondiale :"Il faudrait que cette guerre ne se termine jamais" car elle avait permis aux États Unis de sortir de la crise.

Il y aura toujours des profiteurs de la misère humaine (représenté de fort belle manière dans MGS4 par le très cynique Drebin) et évidemment que Kojima s'inspire de la réalité, mais il ne faut quand même pas se sortir la tête que c'est de la fiction (d'ailleurs Kojima se plait bien, dans ce même MGS4, a faire un clin d'œil à la créature de Roswell -le singe de Drebin, soit dit en passant porte le même nom que la présumée créature: Little Grey- se qui montre bien que Kojima se joue des médias et de la Réalité -thème phare de MGS2-).

En ce qui concerne les théories de certains sur les attentats du 11 septembre, j'avoue -pour les avoir vu- que certaines images sont troublantes, mais il faut quand même pas pousser..
D'ailleurs, ce fameux mouvement "Zeitgeist" n'est il pas en train de se transformer en la propagande qu'il dénonce?

Dans MGS4, Drebin compare grosso modo les Patriots aux Nations Unis, a première vu la comparaison est jouissive, on se dit "bon sang mais c'est bien sur!" et quand on y regarde de plus près: l'ONU enchaîne les déconvenues, ne contrôle personne (exemple de la guerre en Irak, ou l'ONU n'a pas pu s'opposer a Bush) et on est bien loin du contrôle total des Patriots.

Il faut prendre un maximum de recul, garder son esprit critique et ne pas se laisser enrôler par les médias quel qu'il soit (ce mouvement dont tu parles critique les médias par un média -le net- n'y a t'il pas une légère contradiction?)

Certes les guerres sont utiles a justifier le budget de l'armée, la vente des armes (le film "Lord of War" est excellent a se sujet) et l'économie.
Bien sur la religion est la forme de propagande la plus ancienne et la plus meurtrière qui soit (les guerres les plus meurtrières de l'Histoire ont étaient faite au nom de Dieu, D'Allah ou de Bouddah -mais n'est ce pas le même?-) (En mettant de côté le fait que je ne suis pas croyant -"Dieu est balèze, c'est la seule personne qui gouverne sans jamais s'être montré" a dit un jour Pierre Desproges- je critique encore plus les mouvements ecclésiastiques qui prennent en otage la religion pour servir leur propres intérêts).
Quand a savoir si nous sommes simplement des pions dont les moindres fait et geste sont dictés par la société, l'économie ou les religions, rien n'est moins sur.
Pour ma part je ne crois pas.

"Est-ce que tu sais lire, connard inculte ?"

Call_19CitationUMS

Call_19

18-09-11 à 01h21 Signaler ce message

Bonjour à tous,

j'avais préparé un long pavé, mais finalement, vu que je remonte le topic, je me contenterai de ce paragraphe pour commencer (j'ai enregistré mon pavé, vous inquiétez pas ^^).

Sache que je partage nombreux de tes points de vue Reinhart, et je trouve ce débat très passionnant, j'espère que tu repasseras sur ce forum un de ces jours...

A la fin de MGS4, je suis 100% d’accord. Une fois de plus, Big Boss, ancien Patriote, s’adresse aussi bien à Snake qu’au joueur. Nous sommes libres de faire nos choix, de ne plus être contrôlés par le jeu. De cette façon, il nous met en garde contre les différents contrôles plus ou moins visibles : la pub, les jeux vidéo, le complexe militaro-industriel, les SMP, le contrôle de la vie (génétique).
Les Patriotes ont été « terminés » par Snake. Le joueur a terminé le jeu. Le joueur et Snake doivent comprendre qu’ils sont désormais libres et doivent prendre gardes contre toute forme de contrôle insidieux.

Un peu de volonté que Diable!

cheikh35CitationUMS

cheikh35

18-09-11 à 13h10 Signaler ce message

Je suis d'accord avec toi Call_19

Big Boss s'adresse au joueur à travers Snake, pour nous vertir de ce danger.
Cependant, dans le jeu, les Patriotes n'existent plus, et donc Snake est libre, tout en prenant garde à le rester., alors que nous, nous somme toujours sous "l'emprise" des Patriotes de nos jours. Doit-on faire comme Snake pour s'en débarrasser ? Est-ce que cette histoire est à prendre comme un modèle pour s'en sortir ?

Voilà mon point de vue.

Solid, Naked, Old, Venom, Liquid et Solidus ... ce sont tous des snakes !!!!

dylinkCitationUMS

dylink

18-09-11 à 18h38 Signaler ce message

Il ne faut pas oublier que le fait de dire que Big Boss s'adresse à nous n'est qu'une hypothèse rien n'est dit..

C'est dans l'adversité que l'on voit ses vrais amis...

cheikh35CitationUMS

cheikh35

18-09-11 à 19h45 Signaler ce message

Pour moi c'est une certitude. Je pense vraiment qu'il y a une double énonciation lorsque Big Boss s'adresse à Snake.

Solid, Naked, Old, Venom, Liquid et Solidus ... ce sont tous des snakes !!!!

gaze snakeCitationUMS

gaze snake

26-09-11 à 19h21 Signaler ce message

Kojima veut peut être simplement nous dire de nous instruire, de réfléchir et de nous constituer un esprit critique (à commencer par son propre jeu) afin de ne pas tomber dans la facilité et dans le lavage de cerveau. Si tout le monde se forge son propre avis, on a moins de chance d'être des moutons...
Concernant la force non centralisé qui induirait que nous somme le système, oui nous le somme mais que si nous cautionnons. On reviens à nos moutons :-)
Pour prendre l'exemple de la pollution, c'est la grande majorité des terriens qui pollue.
Kojima veut-il nous dire de dire "NON" ? Après je suis également d'accord avec Nikosovar, on est pas sûr à 100% qu'il y ai une aussi grande ampleur derrière le sens des MGS.

Sounds like the perfect job for me

Call_19CitationUMS

Call_19

01-10-11 à 00h56 Signaler ce message

Salut,

D'accord avec toi gaze snake.

Il me semble qu'il n'y ait guère de doute de mon côté. Vous vous rappelez sans doute du moment où Eva parle de "ses enfants". Elle dit que la plupart des jeunes soldats de maintenant se sont engagés non pas pour les valeurs de l'armée mais tout simplement parce qu'ils trouvent cela "cool". Elle dénonce notamment tous ces jeux vidéo comme les FPS (à ce moment, combien de nous ont pensé à Call of Duty, Battlefield et Ghost Recon???).

Sa dénonciation est plus valable à notre époque. Au cours de la semaine, j'ai regardé un documentaire à la TV nommé "Afghanistan : quand nos soldats filment la guerre". Il s'agit en fait de huit soldats français envoyés en Afghanistan. Ces derniers se sont filmés pendant les patrouilles et quelques accrochages avec l'ennemi. A leur retour au pays, ils ont quitté l'armée et ont donné leur vidéo à des journalistes (ce qui est interdit, d'où le fait qu'ils aient quitté l'armée avant).

Dans cette vidéo, on y voit le quotidien de l'armée française là bas... Et, je suis désolé de le dire, le totalement manque de sérieux des recrues. On y voit des jeunes, quasi des ados, qui se marrent avec leurs joujous, et veulent de l'adrénaline. On les voit mettre en joue un jeune adolescent afghan qu'ils viennent de contrôler dans une ruelle. Pour s'amuser, « décompresser ».
« C'est pas le pied la guerre ? » disent-ils.

Une heure après, le village est bombardée et les commentaires sont très cyniques: "ca va faire de la viande chaude ce soir" "c'est ça la guerre!" "Ca pète, c'est joli, on dirait un jeu de ma console", alors que le village était habité par de nombreux enfants.

Lors d'une embuscade, on les voit complètement tétanisés. Là, ils ne rigolent plus, ils ont véritablement la trouille, et sont complètement paniqués dans leurs faits et gestes: "ça tire où?" "Là bas je crois" "Non, non, c'est derrière!" "t'es sûr?" "Putain, on va crever ici".

Aucune expérience, aucun self controle, et le pire dans tout ça, il ne semble pas avoir une tête dirigeante dans le groupe: genre un caporal ou un sergent qui prend la situation en mains en guidant ses hommes. Non, au lieu de ça, tout le groupe se terre dans un fossé et ils attendent l'appui aérien.

A la fin du reportage, les soldats dénoncent la manipulation des médias qui montre une armée forte, organisée, professionnelle et avancée technologiquement. Si sur ce dernier point, il est vrai qu'elle est moderne, le téléspectateur ne peut pas nier que les soldats sur le terrain sont de vrais gamins qui se pensent dans un jeu vidéo.

Kojima a donc mis le doigt sur quelques chose de très spécifique de notre société. La propagande militaire. Ajouté à cela, les SMP (Société Militaire Privée) dont la plus célèbre est Blakwater ou encore Secopex (français), et c'est ici que l'on se rend compte que l'oeuvre de Kojima est véritablement complète.

Un peu de volonté que Diable!

KazukiCitationUMS

Kazuki

02-10-11 à 16h43 Signaler ce message

Intéressant ce documentaire. Je regrette de ne pas l'avoir vu.

MSF Member - "The death is tragic but the life is pathetic"

dylinkCitationUMS

dylink

02-10-11 à 19h32 Signaler ce message

De même, j'aurai bien aimé le voir.

C'est dans l'adversité que l'on voit ses vrais amis...

gaze snakeCitationUMS

gaze snake

30-10-11 à 21h52 Signaler ce message

Intéressant, je vais voir si il est sur youtube

Sounds like the perfect job for me

Retour en section MGS4 et Rising

Vous ne pouvez pas poster sur ce forum si vous n'êtes pas inscrit et identifié. Pour vous inscrire (simple et rapide !), cliquez ici. Si vous êtes déjà membre, veuillez vous identifier par l'intermédiaire du formulaire de droite !

Recherche

Espace membre

=>Inscription<=

Interactif