Metal Gear Ac!d

Dates de sortie

16 décembre 2004 (Japon)
22 mars 2005 (USA)
1er septembre 2005 (Europe)

 

Peu après le lancement de la console portable de Sony, Konami a sorti un premier titre estampillé "Metal Gear". Le concept d'action/infiltration a pour l'occasion retourné sa veste pour se muer en jeu de carte stratégique, avec une ambiance plus proche du RPG tactique que des prouesses de Solid Snake.

Ce changement aura pu rebuter de nombreux joueurs, ce qui explique que cet épisode n'ai pas connu le succès de ses confrères. Pas de caméra vissée derrière notre personnage donc, ni de longues conversations codec... Non ici tout tourne autour de votre jeu de carte. En partant d'une main composée de 6 cartes, vous pourrez effectuer toutes les actions possibles et imaginables de la série : vous suspendre, poser des mines, se cacher dans un carton, utiliser un fusil sniper... Seulement voilà : Tout n'est pas possible dès le début. Vous devrez mener à bien un certain nombre de missions afin de pouvoir débloquer le magasin de cartes afin d'acheter quelques cartes (tirées au hasard) qui viendront petit à petit compléter votre jeu, les actions de base (disponibles sans cartes spécifiques) étant limitées à se déplacer, à frapper contre un mur ou à ramper.

Si le nombre d'actions disponibles est assez conséquent (204 cartes), toutes les obtenir pourra cependant s'avérer fastidieux. Néanmoins un aspect « nouveau » reste le principe de coopération. En effet, le scénario, totalement original, mettra en jeu une flopée de nouveaux personnages, dont l’un sera sur le champ de bataille avec vous. L’intelligence artificielle est assez bien réalisée et pourra vous donner du fil à retordre les premiers temps. Malheureusement, une fois que votre arsenal sera au complet, votre puissance de feu sera telle que toute velléité ennemie sera balayée avant même d’avoir eu le temps de réagir. La réalisation générale reste de bonne facture, et les cartes, tirées non seulement de la série Metal Gear Solid mais également des jeux édités par Kojima en général, vous permettront d’en apprendre encore plus sur l’univers.

Seul point négatif, le gameplay souffre parfois de problèmes de conception flagrant qui rendent parfois le jeu énervant. Passer une porte peut s’avérer fastidieux, puisqu’il faudra se déplacer devant la porte pour qu’elle s’ouvre, puis se déplacer une deuxième fois pour la traverser. Ces petits détails sont néanmoins corrigés dans le second épisode de la série.

En résumé un jeu intéressant, si les jeux de cartes et le hasard qui y est forcément associé ne vous rebutent pas, au scénario digne de la série Metal Gear, bien qu’annexe, mais souffrant de légers défauts.

Idaho



Recherche

Espace membre

=>Inscription<=

Interactif

Site : 27 visiteurs
Forum : 6 visiteurs

- 79522 membres -

Dernier inscrit :
llyccksay2 936.68