Metal Gear Solid 2
Les Théories

Player VS Raiden :

Selon moi, l'interprétation la plus aboutie dans MGS2, c'est l'idée que le joueur est l'ennemi de Raiden, en étant un agent consentant des patriots (du moins quand il rejoue).
Pour éprouver le plaisir de jouer, le joueur accepte l'immoralité de manipuler Raiden selon les désirs des Patriots (manipulation dont le joueur est au courant quand il rejoue, vu qu'il a fini le jeu). Raiden étant manipulé pendant tout le jeu par les Patriots, avec le joueur confronté à un univers limité par le contexte et qui est libre de choisir son chemin, mais pas son but.. Ex: Quand on escorte Emma, et qu'elle ne veut pas allez dans l'ascenseur à cause des insectes, il y a au bas mots 3 méthodes pour l'y emmener. Mais au fond ce n'est qu'une illusion car le but est toujours le même. Et le but du jeu est d'obéir aux Patriots et d'anéantir Solidus. Le but est immoral. Ainsi le seul moyen d'obéir à la morale du jeu, et de ne pas accepter la manipulation des patriots, serait de ne pas jouer au jeu, qui est selon moi l'épreuve la plus difficile. Nous sommes donc pervertis par le plaisir du jeu .

Le cache oeil de solidus :

Souvenez vous quand Ocelot dit à Solidus "Tu es la parfaite image de Big Boss." C'est vrai, et dans tout les sens du terme. Solidus est tout d'abord l'image de big boss, car il est son reflet dans un miroir : L'oeil gauche est crevé par rapport à l'oeil droit de Big boss. A la fin du jeu, Solidus dit à Raiden que contrairement à Solid snake et à Liquid Snake, lui n'a pas essayé de se rapprocher de Big Boss. Or c'est faux, en combattant les Patriots il se rapproche le plus de BB, car il copie son comportement, contrairement à Solid et Liquid qui se sont rapprocher de lui en essayant de le tuer. Solidus est d'autant plus proche de BB, car il en est bien l'image, copie imparfaite du modèle certes, mais copie quand même.

Solid Snake, mon grand frère :

Là encore ce n'est qu'un avis personnel et mon interprétation propre. Vous n'êtes pas obligé de me prendre au sérieux. Vous vous souvenez quand Liquid s'enfuit avec le Ray et qu'il fait référence au surf et que Snake hurle : "Liquid , stop this thing!"... En associant tout cela, ces dialogues m'ont évoqué des choses : le surf (= la plage = les vacances) (Ok vous allez me dire que c'est un peu tiré par les cheveux, mais je continue), Liquid et Solid sont frères (= enfance). Solid dit "stop this thing!", pas stop cette engin, mais arrête cette chose, arrête ça .

Donc si on associe "frères" et "vacances" on peut y voir une référence à l'enfance que les deux frères n'ont pas connue. Ainsi quand Snake dit à Liquid "arrête ça !", c'est un peu comme s'il disait : arrête ces bêtises. Comme si Snake était un grand frère qui demande à l'enfant capricieux d'arrêter de faire n'importe quoi. Dans la même scène, Snake est grandit par rapport à Raiden car il arrive à se délivrer, et il est supérieur à Liquid car il est plus mature que lui. Dans ce couple de jumeaux il est le grand frère, même si on peut le placer comme l'exemple à suivre, dans le cas de Raiden.

[Analogie entre Raiden et Cloud (théorie en cours de rectification)

A nouveau je fais une analogie entre un perso de FF7 et de MGS, mais ce n'est pas pour nier le talent de Kojima. Raiden (MGS2) et Cloud (Final Fantasy7, appelé aussi Clad) se ressemblent car ils ont tous les deux subi un traumatisme qui les hante. Ils ont tous deux eu une enfance douloureuse. (Raiden, ou Jack, a été un enfant soldat forcé à tuer, vivant dans des conditions extrêmes et côtoyant la violence tous les jours. Cloud lui a été un bouc émissaire et était sans cesse rabaissé par les autre enfants de son village qui le martyrisaient.)
Par la suite les deux ont perdus la mémoire et se sont (fait) fabriquer inconsciemment de nouveaux souvenirs pour se donner bonne conscience. (Cloud est entré dans le Soldier mais n'est qu'un minable soldat, cette peur de l'échec perpétuel et le meurtre de Sephiroth par sa propre main l'ont poussé à se remplacer dans ses souvenirs par Zack son compagnon d'arme lui en 1ère classe, pour devenir le personnage supérieur qu'il aurait voulu être. Raiden lui à subi un lavage de cerveau et pour oublier le traumatisme de son enfance baignée dans la violence qu'il a subie et qu'il à perpétré il s'est crée le personnage de novice et de bleu qu'il est au début du jeu.)
Mais par la suite le passé les hante toujours (Cloud à des flash-back incohérents et n'arrive pas à se souvenir du passé. Raiden lui fait des cauchemars récurrents et à une peur du noir qui lui vient des camps où il a vu tuer et tuer tant de monde.)
Et vers la fin du jeu, les deux protagonistes redécouvrent la vérité sur leur passé (Cloud plonge dans la rivière de la vie et avec l'aide de Tifa se remémore son passé. Raiden rencontre Solidus, celui qui l'a élevé dans les champs de bataille et initié à la guerre, qui lui révèle son passé.)
Et ce n'est qu'après un temps d'adaptation que les personnages acceptent leur passé et font de leur lucidité un atout. (Cloud plonge dans un état de folie, croyant n'être qu'un clone de Sephiroth, mais quand il découvre la vérité dans la rivière de la vie, il décide de combattre Sephiroth en mémoire de Zack et d'Aérith et de s'accepter comme faible. Raiden ayant redécouvert son passé est perdu dans l'Arsenal et ne sait que penser, jusqu'à son ultime conversation avec Snake pendant laquelle ce dernier l'enjoint à se libérer de son passé et de ceux qui le manipule pour se créer sa propre liberté. Solid Snake qui n'a réussi à se libérer de ceux qui le manipulaient qu'après MGS1. Mais l'expérience des Patriotes nous prouve qu'il n'en est peut-être pas encore définitivement débarrassé...)

La prochaine fois je ferais une analogie entre Jenova et The Boss (na, j'déconne !)]

Snake existe (ou comment faire accepter la morale d'un jeu par un personnage) :

Là je vis décortiqué mon passage préférer de MGS2. Vous vous souvenez après la mort d'Emma. Quand solidus révèle son passé à Raiden, et que ce dernier doit partir nu à la recherche de Snake dans l'Arsenal Gear. Cette scène à été crée uniquement dans le but de nous faire accepter ce que dit Snake à la fin, grâce au basculement de l'Univers de Raiden où Snake est le seul élément cohérent. Je m'explique : Raiden est mis à nu. Et dans tout les sens du terme : Il est nu physiquement et psychiquement. Sa nudité physique bouleverse son environement : Il n'a plus d'arme et perd des capacités et se retrouve perdu dans l'Arsenal. Ensuite il est dénudé de son bouclier psychologique : En lui révélant son passé, Solidus lui à enlevé le masque du novice que Raiden avait créé pour se défaire de son passé. (Voir Analogie Raiden et Cloud, pour la psyché de Raiden.)

Donc, la nudité, physique et psychique, de Raiden bouleverse son monde où il n'a plus de contrôle. Mais son environnement change aussi indépendamment de lui, par ses ennemis, les soldats Tengus qui sont différents des soldats rencontrés jusqu’alors : Plus intelligents et plus puissants. Mais aussi par ses amis, le colonel pète un fusible et raconte n'importe quoi, Rose est bouleversée et lui avoue être une espionne. Tout son monde s'écroule et rien n'est cohérent, le seul moyen de retrouver un semblant de cohérence est, pour Raiden, de retrouver le contrôle de son corps. Pour cela il doit retrouver son équipement, et donc trouver Snake. Snake devient le symbole de la cohérence et du salut : Snake est LA solution, Snake est le but du jeu. Et c'est cette importance qui donne à Snake toute sa sagesse, et toute son importance. Même si, lui aussi, il bouleverse pas le héros comme tout les personnages ont apportés leur coup de théâtre.

La mort vue par Hideo Kojima dans MGS2 : Les immortels.

Cet article fait suite à celui de MGS1, j'y décortique la manière dont la mort est entrevue de manière originale dans la série. Pour tout comprendre, je vous conseille de commencer d'abord par celui de MGS1. Je m'attelle ici à la mort dans MGS2.
Ainsi on retrouve la mort du héros et les conséquences que cela à sur ses proches : Quand Snake meurt, Otacon l'appelle, quand Raiden meurt, on entende rose pleurer, Snake l'appeler à son tour ...
Il y aussi la mort "cinématographique" : la mort d'Emma nous attriste et nous permet de mieux connaître Otacon et nous donne une raison de plus de se battre.
La mort dans MGS2 passe aussi par Vamp et Fortune, en effet ces deux personnages semblent immortels. Vamp est un "vampire", les balles le touchent, mais il se relève toujours. Il le dit lui-même : "je suis déjà mort, je ne peut mourir deux fois." On ne sait donc pas s'il est vraiment mort. Fortune, elle, évite les balles : "Je suis chanceuse à la guerre, mais nulle part ailleurs." Dame chance est invulnérable, elle connaît la mort de par ses proches, mais ne peut rejoindre l'au-delà. Elle souhaite d"ailleurs ardemment trouvé l'être exceptionnel qui la tuera. Mais quand Ocelot lui tire dessus et lui révèle l'origine de ses pouvoirs, celle ci est dupée, son immortalité s'effondre sans qu'elle n’ait pu se venger. Reniant encore une fois les acquis (confère article MGS1: David et Goliath), Hideo kojima redonne à Fortune ses pouvoirs au dernier instant. Fortune qui souhaitait la mort reste maîtresse de son destin à la fin du jeu : Elle dévie les missiles et meurt comme elle le souhaitait. Elle agit un peu comme Snake qui défie son déterminisme génétique et réussit à survivre à Foxdie. La mort dans MGS2 se symbolise aussi par Solidus Snake : La mort de ses gènes, du fait qu'il ne puisse pas se reproduire, et l'idée qu'avant notre mort il faut transmettre la bonne parole aux générations futures.
Rendez vous dans la section réflexion de MGS3 pour la fin de cet article.

dave85

Recherche

Espace membre

=>Inscription<=

Interactif

Site : 22 visiteurs
Forum : 1 visiteur

- 102311 membres -

Dernier inscrit :
afawywe 1164.45