FINAL GEAR

L'Héritage des Patriotes

 

 

- Le récit -

Edition du 20 décembre 2006

 

 

par

 

Anthony Rampal

 

 

 

Avec la participation de

 

Benjamin Giglio & Romain Gauci

 

 

 

 

Basé sur les personnages créés par

 

Hideo Kojima


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants --

 

Les contes et légendes disent que les héros ont toujours une fin heureuse, mais l'expérience nous montre la seule réalité… celle du champ de bataille.

 

Solid Snake 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

 

 

PROLOGUE 5

EXT. L'ILE DE LA LIBERTE, RUINES - CREPUSCULE 5

CHAPITRE I - SCENE I 7

INT. LABORATOIRES WATEX, DEPT. RECH. ET DVLPT. – MATIN 7

CHAPITRE I - SCENE II 7

INT. JOURNAL TELEVISE DE 13 HEURES - JOUR 7

EXT. RUE - JOUR 7

INT. JOURNAL TELEVISE - JOUR 7

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR 7

INT. JOURNAL TELEVISE - JOUR 8

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR 8

INT. JOURNAL TELEVISE - JOUR 8

EXT. NOUVEAU Mexique, FERME PARENTALE - JOUR 8

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR 8

CHAPITRE I - SCENE III 9

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT – FIN DE MATINEE 9

EXT. RUINES, HAUT ET BAS – FIN DE MATINEE 9

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT – FIN DE MATINEE 9

EXT. LABORATOIRES - MATIN 9

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT – FIN DE MATINEE 9

INT. PIECE SOMBRE - NOIR 9

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR 10

CHAPITRE I - SCENE IV 10

EXT. CIMETIERE MILITAIRE – JOUR 10

CHAPITRE II - SCENE I 13

EXT. COTE DE L'ILE ATALANTA, TRIANGLE DES BERMUDES - AUBE 13

CHAPITRE II - SCENE II 15

EXT. CHEMIN DE COLLINE - MATIN ENSOLEILLE 15

CHAPITRE II - SCENE III 17

EXT. LABORATOIRES - MATIN 17

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT - JOUR 17

EXT. LABORATOIRES - MATIN 18

CHAPITRE III - SCENE I 19

INT. LABORATOIRES WATEX, COULOIR 1 – MATIN 19

INT. LABORATOIRES WATEX, COULOIR 2 – MATIN 19

CHAPITRE III - SCENE II 19

INT. LABORATOIRES WATEX, DEPT. RECH. ET DVLPT. – MATIN 19

CHAPITRE III - SCENE III 22

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DE CONTROLE – MATIN 22

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DE REPOS - MATIN 22

CHAPITRE IV – SCENE I 25

EXT. HANGAR FINAL GEAR - JOUR 25

CHAPITRE IV – SCENE II 25

EXT. RUINES, BAS - JOUR 25

CHAPITRE IV – SCENE III 27

EXT. HELIPORT - JOUR 28

CHAPITRE IV – SCENE IV 30

EXT. QUARTIER GENERAL - JOUR 30

INT. QUARTIER GENERAL, BATIMENT ADMINISTRATIF - JOUR 30

CHAPITRE IV – SCENE V 33

EXT. FORET - JOUR 33

INT. LABORATOIRES WATEX, COULOIR 3 - JOUR 34

EXT. FORET - JOUR 34

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DES ENFANTS - JOUR 34

EXT. FORET - JOUR 34

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DES ENFANTS - JOUR 34

EXT. FORET - JOUR 35

CHAPITRE V – SCENE I 36

EXT. PRISON - JOUR 36

INT. PRISON - JOUR 36

EXT. HANGAR FINAL GEAR - JOUR 36

INT. HANGAR FINAL GEAR - JOUR 37

CHAPITRE V – SCENE II 38

INT. PRISON - JOUR 38

CHAPITRE VI – SCENE I 41

INT. LOCAUX DES PATRIOTES, COULOIR - JOUR 41

INT. LOCAUX DES PATRIOTES, SALLE DE CONFERENCE - JOUR 41

CHAPITRE VI – SCENE II 44

INT. LOCAUX DES PATRIOTES, BIBLIOTHEQUE - JOUR 44

CHAPITRE VI - SCENE III 46

EXT. RUINES, HAUT - FIN DE JOURNEE 46

CHAPITRE VI - SCENE IV 49

EXT. ILE DES PATRIOTES – FIN DE JOURNEE 49

EBLOUISSEMENT 49

CHAPITRE VI - SCENE V 49

EXT. TERRAIN VAGUE – FIN DE JOURNEE 49

EPILOGUE - SCENE I 52

EXT. CIMETIERRE MILITAIRE – JOUR PLUVIEUX 52

EPILOGUE – SCENE II 52

EXT. LOCAUX PATRIOTES - JOUR 52

INT. LOCAUX PATRIOTES, BIBLIOTHEQUE – JOUR 52

CHRONOLOGIE 53

GENERIQUE 53

INT. LOCAUX PATRIOTES, BIBLIOTHEQUE – JOUR 53

FIN BONUS 55

INT. LABORATOIRES WATEX, ZONE INTERDITE – MATIN 55


 

 

 

 

 

PROLOGUE

 

EXT. L'ILE DE LA LIBERTE, RUINES - CREPUSCULE

 

1999, le ciel est rougeâtre, des ruines jonchent le sol. Plusieurs gardes morts sont dispersés sur ce champ de bataille. De la fumée sort des ruines ajoutant à cette atmosphère morbide.

 

Un militaire trentenaire marche lentement, blessé. Il s'agit de Solid Snake (David). Il s'arrête face à son ennemi le plus redouté : son père, Big Boss. Ce dernier sait qu'il n'a plus de balles dans son arme, il commence un combat psychologique pour dissuader son fils.

 

Big Boss (serein)

Notre monde se détériore de jour en jour. C'est pour ça qu'ils ont dû prendre les choses en main. Moi, Big Boss, j'ai voulu aller plus loin en créant "L'île de la Liberté" !

 

Malgré sa blessure au bras, Snake le tend pour braquer son père, désarmé.

 

Solid Snake

Liberté ? Tu aimes bien trop la guerre pour penser aux autres.

 

Big Boss se déplace, forçant Snake à garder une certaine distance; il se déplace lentement en pas chassés. Il a le dessus.

 

Big Boss (énervé)

Contente-toi des apparences et de plaire à tout le monde. Mais ne critique pas mes choix.

 

David

"On ne peut pas plaire à tout le monde et à son père."

 

Il a les doigts trempés par la sueur. Il baisse légèrement son bras qui lui fait mal.

 

Big Boss

Je te l'accorde. Mais tu portes mes gènes, ne l'oublie pas.

 

Big Boss braque son arme qu'il sait vide sur son fils. Il essaye une ultime tentative pour le convaincre d'arrêter de se battre. Finalement, il poursuit --

 

Solid Snake

A la différence que je me bats pour un idéal. Et je ne donnerai pas à ma vie le même sens que la tienne !

 

Sur ces mots, Snake braque à bout de bras son père et appuie sur la détente. Big Boss reste debout un instant.

 

Big Boss

Le vaincu est libre alors que le vainqueur est condamné à vivre sur le champ de bataille. Tu verras, ton destin te rattrapera tôt ou tard.

 

Sur ces mots, Big Boss s'écroule.

 

Snake regarde ses mains, puis le ciel. Il s'assoit près de son père et respire à grandes bouffées d'air. Il sort une cigarette de sa poche, tachée de sang, et prend le temps de l'allumer. On sent toute la pression qu'il a eu à tuer son père.

 

Pendant tout ce passage lent et tendu, une voix distante et extérieure à la scène se fait entendre. On reconnaît un homme, très énervé --

 

Inconnu (hors de lui)

Big Boss est mort… Par sa faute !

 

Inconnu (énervé)

Non, non… c'est trop risqué. Notre plan est parfait, vous verrez.

 

La cigarette de Snake se consume d'elle-même. Il ferme les yeux à mi-clos. La fumée se disperse.

 

Inconnu (plus calme)

Je me chargerai de lui personnellement. Occupez-vous du frère, Liquid Snake, si vous êtes si incapables.

 

Solid Snake se déplace vers son père. Il récupère l'arme et la tient dans la main.

 

Inconnu (machiavélique)

Vous n'aurez qu'à l'enfermer dans un complexe d'infériorité.

 

Il s'aperçoit que l'arme ne possédait aucune balle. Il attend un moment, pensif, puis la jette fort par terre. Il regarde le corps de son père une dernière fois.

 

Inconnu

N'oubliez pas que le monde est le résultat de ce que nous en faisons. Il est de notre devoir de le faire avancer, peu importe le prix à payer. Nous sommes les Patriotes.

 

 

FINAL GEAR

L'Héritage des Patriotes


 

 

 

 

CHAPITRE I - SCENE I

 

INT. LABORATOIRES WATEX, DEPT. RECH. ET DVLPT. – MATIN

 

5 Juin 2009, de nombreux scientifiques travaillent comme habituellement dans le laboratoire. Ils travaillent sur des manipulations génétiques.

Les scientifiques ne semblent pas pressés, juste concis, habitués à leur manœuvre. Lorsque tout à coup, le sol se met à trembler. Tout le monde panique et tente de s'enfuir vers l'unique sortie. L'un d'eux décide de se cacher dans une armoire. Des rugissements mécaniques crispants provenant de l'extérieur se font entendre. Plusieurs soldats ont infiltré les lieux.

 

 

CHAPITRE I - SCENE II

 

INT. JOURNAL TELEVISE DE 13 HEURES - JOUR

 

June, 5th 2009 1:00 p.m.

 

Karen Hôjô

Le groupe de jeunes mineurs délinquants qui avait fait succomber une femme enceinte suite à un viol collectif le mois dernier, a été transféré dans le centre psychiatrique de Los Angeles.

 

EXT. RUE - JOUR

 

Le correspondant se trouve devant un bâtiment officiel, entouré par de nombreux manifestants dont le mari de cette défunte femme --

 

Mari (agacé)

Je trouve vraiment inadmissible que l'Etat ose croire à leurs mensonges…

 

Le reportage n'est pas terminé que celui-ci est coupé par la chaîne télévisée.

 

INT. JOURNAL TELEVISE - JOUR

 

Karen Hôjô (ton officiel)

Flash spécial. Il y a quelques mois, la destruction de la plate-forme pétrolière de Manhattan qui a conduit à une libération de pétrole, aurait eu une incidence écologique des plus grave sans l'intervention de la Water Experimentations.

 

Toute la ville de New York est informée, que ce soit du jeune cadre dynamique au vieux couple devant son poste.

 

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR

 

Hal se traîne dans l’appartement, un sandwich à la main. Son téléphone fixe sonne jusqu'au déclenchement du répondeur --

 

Lorraine

Salut Hal… bon, j’espère que tu vas bien, j’ai essayé de t’appeler hier soir mais tu répondais pas. Tu m’as dit de te rappeler quand j’aurai arrêté… J’ai bien écouté ton conseil, c’est fait. J’espère qu’on pourra se revoir bientôt pour fêter ça. Je t’embrasse, prends soin de toi.

 

Hal qui termine de regarder son reflet ne trouve de meilleur réconfort que de survoler les chaînes qu'on lui propose. Sa moue lorsqu'il mord dans le sandwich en dit long quant au menu télévisuel qui lui est proposé.

 

INT. JOURNAL TELEVISE - JOUR

 

Karen

Aujourd'hui, ces locaux ont été pris d'assaut par un mystérieux groupe terroriste. Les malfaiteurs menacent le monde de plusieurs tirs nucléaires si le gouvernement ne leur remet pas une somme de 2,3 Milliard de dollar dans les 48 heures. A leur tête, un ancien agent de la CIA, déjà auteur de la catastrophe d'avril dernier.

 

Diffusion en fond d'une photo de Solid Snake prise sur le Tanker Discovery en 2006.

 

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR

 

Hal

Ca ne finira jamais…

 

INT. JOURNAL TELEVISE - JOUR

 

Karen

Notre journaliste Joffrey Schmitt s'est rendu sur le terrain afin de trouver des éléments de réponse.

 

EXT. NOUVEAU Mexique, FERME PARENTALE - JOUR

 

Joffrey

Né dans le nouveau Mexique, Solid Snake a eu une enfance des plus communes.

 

Le journaliste tend son micro vers un vieux couple que les médias ont pris soin de faire passer pour les parents de Solid Snake.

 

Mme Hayter

J'ai toujours veillé à lui faire prendre conscience de valeurs fondamentales telles que le bien et de mal. Je ne comprends pas ce qu’il lui est arrivé.

 

Joffrey

Qui aurait cru qu'il soit un jour l'auteur d'actes terroristes ? L'argent ne semble pas sa seule motivation; de nombreux spécialistes s'accordent à dire qu'il souhaite marquer l'histoire de son empreinte.

 

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR

 

Hal, abasourdit, éteint sa télévision. Tout à coup, le son de réception de mail se fait entendre. Hal va le consulter. Il possède une pièce jointe.

 

From :  <@nonymous>

Sent :  June, 5th 2009 1:25 p.m.

To :  contact@philanthropy.net

 

 

CHAPITRE I - SCENE III

 

Enregistrement vidéo du Général de l'île des Patriotes --

 

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT – FIN DE MATINEE

 

Général Silvas

Ici le Général Pablo Silvas de l'île Atalanta, Bermudes. Je déclare le corps de l'armée américaine en alerte rouge. La nuit dernière, un robot de la marine sous l'égide d'un groupe terroriste, a pris l'édifice d'assaut par la position Est Sud Est. Leur technique de combat est très différente de notre Lambda Force.

 

EXT. RUINES, HAUT ET BAS – FIN DE MATINEE

 

C'est avec effroi que nous voyons des images d'un affrontement entre les membres de la Lambda Force, les militaires américains chargés de la protection de l'île, et les Libérateurs qui ont investi l'île. Ces derniers utilisent leurs compétences de façon coordonnée et efficace aux dépens d'hommes qui tombent comme si l'on taillait un champ de blé à la faux. Parfois on aimerait avoir des paupières aux oreilles pour ne pas entendre de tels hurlements.

 

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT – FIN DE MATINEE

 

Général Silvas

Bien qu'ils se soient rapidement rendu maîtres des labos de recherche, leurs exigences n'ont toujours pas été communiquées. Cependant il me paraît évident que leur but est de vous détruire ! Nous faisons notre possible pour protéger les expériences les plus importantes, mais j'ai bien peur que le Final Gear ne leur résiste plus longtemps…

 

EXT. LABORATOIRES - MATIN

 

Le dinosaure métallique avance coûte que coûte malgré les efforts acharnés et vains de ces patriotes.

Les Libérateurs marchent en formation. Ce n'est que lorsque les caméras de surveillance se brisent qu'on se surprend à regarder ces images avec une telle attention qu'on se dégoûterait soi-même.

 

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT – FIN DE MATINEE

 

Lançant un regard pénétrant à la caméra, déterminé --

 

Général Silvas

J'attends votre intervention au plus vite. Mesdames, Messieurs, soyez à la hauteur de vos prétentions.

 

INT. PIECE SOMBRE - NOIR

 

Soudain la vidéo est entrecoupée et on distingue dans la pénombre une silhouette et une voix sortie des fonds de l'enfer --

 

Voix

Se battre. Voilà la solution de facilité que l’on continue toujours d'employer… Tout ça ne t'est pas familier Snake ? Je m'adresse à toi car tu es le seul à pouvoir me libérer… à pouvoir, nous, libérer.

 

INT. LOCAUX DE PHILANTHROPIE - JOUR

 

A la fin de la vidéo, Hal s'interroge un instant. Il appelle David au codec, mais n'arrive pas à le joindre. Il réfléchit brièvement, puis éteint l'écran de son ordinateur, prend quelques affaires (dossiers, téléphone portable, ses clefs et veste), puis s'empresse de sortir.

 

 

CHAPITRE I - SCENE IV

 

EXT. CIMETIERE MILITAIRE – JOUR

 

David se trouve dans un cimetière, debout devant une tombe, effectuant un salut militaire. Hal arrive en vélo. On sent qu'il s'est dépêché pour arriver au plus vite.

 

David (surpris)

Hal ?

 

Hal

Je savais que tu serais ici. Tu as vu les informations ? Plusieurs vies menacent de s'éteindre… mais les cimetières sont déjà pleins.

 

David regarde les tombes.

 

David

Campbell m'a appelé. WatEx… Les Bermudes…

 

Hal (surpris)

Heu… c'est ça, oui. J'ai aussi reçu des informations de source inconnue. En essayant de remonter à la source du signal, je suis tombé sur un serveur DHCP qui change les adresses IP de ses émissions toutes les 2 minutes.

 

David coupe Hal dans son explication --

 

David

Des photos ?

 

Hal

Une vidéo. Il s'agissait du Général de l'île, faisant état d'un code rouge.

 

David

Alerte…

 

Hal

Nous avons toutes les informations nécessaires pour aborder cette mission.

 

David

Je n'ai pas accepté.

 

Hal (déstabilisé)

David, la sécurité de l'île a été déstabilisée, tu pourras entrer sans te faire repérer.

 

David reste sceptique.

 

David

Laisse-moi du temps…

 

Soudain, Campbell fait son apparition.

 

Campbell

C'est que nous n'en avons plus.

 

David

Roy, tu as pu venir !

 

Il se déplace pour lui serrer amicalement la main. Ils sourient et font un bref hochement de tête.

 

David

Les mois passent et les choses s'enveniment toujours plus…

 

Campbell

Il faut en finir maintenant.

 

David

Laissons faire les terroristes.

 

Sur ces mots, David commence à se rendre vers la sortie du cimetière. Hal le suit. Campbell ne bouge pas.

 

Hal

On trouvera une réponse à nos questions. Qui est le donateur qui finance Philanthropie ?

 

David s'arrête.

 

David

Le Ghost…

 

Campbell les rejoint.

 

Campbell

Tu es notre seul espoir.

 

Hal

Je ne sais pas si je dois t'en parler… C'est au sujet de la vidéo… un message t'était destiné… un message vraiment bizarre.

 

David

Un message ? Bizarre ?

 

Hal (très lentement)

Se battre. Voilà la solution de facilité que l’on continue toujours d'employer… Tout ça ne t'est pas familier Snake ? Je m'adresse à toi car tu es le seul à pouvoir me libérer… à pouvoir, nous, libérer.

 

David

Conneries…

 

David tourne sa tête pour éviter leur regard, il semble dérangé par ces propos.

 

Campbell

T'en fait pas… il est bien mort.

 

Hal

Je pense plutôt à ton frère.

 

David

Certains morts m'ont fait la leçon… je ne sais plus quoi penser…

 

Tout à coup il est épris d'une attaque.

 

David

RRAAAAHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!

 

Il tombe à genoux.

 

Hal

Qu'est-ce qu'il a ! Merde !

 

Campbell appelle Lorraine par Codec.

 

Campbell

David a eu une attaque, Lorraine, lance une télé-analyse des nanomachines.

 

La réponse se fait attendre.

 

Campbell

Tu en es sure ? Merde ! C'est plus grave que ce que je pensais. Merci Lorraine, je te rappelle.

 

Campbell

Il faut l'emmener au laboratoire, il est en très mauvais état.

 

Hal

Mais… mais ?? Qu'est-ce qu'il a ? Pourquoi ne nous a t’il rien dit ?

 

Campbell le regarde droit dans les yeux.

 

Campbell

Il va mourir.


 

 

 

 

CHAPITRE II - SCENE I

 

EXT. COTE DE L'ILE ATALANTA, TRIANGLE DES BERMUDES - AUBE

 

6 Juin, 5 heures du matin. Le soleil se reflète sur une mer calme. Sous l'eau, un homme nage en direction de la rive. Il possède un équipement de plongée sophistiqué, ainsi qu'un masque à oxygène qui cache son identité.

Il se dirige vers la côte de l'île.

Plusieurs gardes sont présents dans la zone. L'un se trouve sur le ponton, l'autre dans les hauteurs, et le dernier près des arbres.

Briefing du Colonel --

 

Colonel

Tu es entrain d'infiltrer le point faible de l'île, le seul à ne posséder aucunes défenses sous-marines. Notre radar indique tout de même plusieurs sentinelles qu'il te faudra neutraliser afin de sécuriser la zone.

 

Plongeur

Et les photos satellites ?

 

Colonel

Elles sont inutilisables, tu devras avancer aveuglement jusqu'au point de ralliement.

 

Plongeur

Ca leur ressemble bien. Terminé.

 

Le plongeur passe par le ponton et avance discrètement par les escaliers en directions du garde situé en hauteur. Il prend soin d'éviter le sol caillouteux, trop bruyant.

Une fois les gardes neutralisés, le plongeur se retourne en direction de la mer, puis jette ses accessoires à terre. Sa chevelure dorée ondule avec le vent. Qui est-il ?

Sa montre sonne, il regarde en direction de la mer. Il récupère ensuite ses affaires et se dirige en courant vers le ponton.

En même temps, un rugissement de moteur se fait entendre, un zodiac noir arrive vers l'île à toute allure. A son bord : David et Hal.

A quelques dizaines de mètres, David coupe le moteur et laisse glisser l'engin jusqu'à la côte. Sans perdre une seconde et toujours en effectuant des gestes précis et rapides, ils débarquent les affaires. Au moment d'envoyer celles de Jack, David le regarde droit dans les yeux. On sent une émotion passer entre les deux hommes. Jack hoche la tête puis s'occupe de cacher le bateau.

Tout à coup, un son se fait entendre de la radio du garde étendu sur le ponton --

 

Radio (énervé)

A toutes les unités de la Lambda Ouest ! Des tirs se sont fait entendre près de la côte.

 

Hal

On est repéré !

 

Radio

Une fusillade a éclaté dans les bois et se dirige vers vous. Jennifer est aux commandes, tuez-là !

 

Hal souffle de soulagement.

 

Radio

Vous me recevez ? Ici QG, équipe Lambda Ouest, répondez !

 

David récupère le talkie-walkie.

 

David

C'est compris, on s'en charge. Terminé.

 

Soulagements. Mais, Hal, affolé --

 

Hal

Ce sont des membres de la Lambda Force ?

 

David

Tu t'attendais à voir des russes peut-être ?

 

Hal

Mais nous devions trouver des terroristes ! Pas l'armée !

 

Jack, qui est revenu, dit --

 

Jack

Ils n'avaient qu'à se trouver ailleurs.

 

Soudain, des sons de tirs se font entendre. Une fusillade à éclaté à travers les bois entre des militaires. David, Jack et Hal se déplacent en direction d'un lieu plus sûr. Les militaires reculent vers la mer, Jennifer est aux commandes. Lorsque David la voit, il s’arrête, avec une impression de "déjà-vu". Hal et Jack s’arrêtent pour observer ce qui se passe et s’interrogent –-

 

Jack

Une rébellion ? Mais à quoi ils jouent ?

 

Hal

Ce sont des membres de la même unité ?

 

David

Des renégats…

 

Hal secoue la tête --

 

Hal

Je suis déjà paumé…

 

Certains ont un brassard au bras droit et une femme leur donne des ordres --

 

Jennifer

Attention ! Ils essaient de nous encercler, écartez-vous !

 

S’adressant à ses équipiers --

 

David

Faut pas rester là.

 

Puis ils s'enfuient. Juste à ce moment, Jennifer voit les gardes étendus sur le sol puis regarde dans la direction dans laquelle les membres de Philanthropy se sont enfuis.

 

 

CHAPITRE II - SCENE II

 

EXT. CHEMIN DE COLLINE - MATIN ENSOLEILLE

 

David, Jack et Hal se rendent au point de repère – un viaduc - visualisé à distance depuis le bateau dans lequel ils sont arrivés.

 

Jack

C'est là.

 

David

Je contacte Campbell.

 

David active la conversation en appuyant près de son oreille et continue de marcher prudemment. Hal et Jack le précèdent.

 

David

Colonel, est-ce que tu me reçois ?

 

Campbell

Hmm… Il y a du bruit sur cette fréquence. Tu m'appelleras Strickland dorénavant !

 

David

Strickland ?

 

Campbell

C'est ça; "Strickland".

 

David

Comme dans "Retour Vers le Futur" ?

 

Campbell

Réalisé par Robert Zemeckis. Beaucoup de gens disent Spielberg, mais il était producteur. D'ailleurs, le quatrième épisode est prévu pour bientôt…

 

David

C'est bien Colonel.

 

Campbell

Quelle est votre situation ?

 

David

Des membres de la Lambda Force sont passés du côté ennemi.

 

Campbell (crispé)

Argh… Initialement ils étaient censés la protéger… Bon, on n'a pas le choix. Une entrée, plusieurs gardes, tu sais ce que vous avez à faire.

 

Lorraine

David, j'ai réalisé les recherches que tu m'avais demandées. Le groupe terroriste les "Libérateurs" s'est formé cette année.

Circaète Galil, un Palestinien expert en armes à feu. Il a fait parti de plusieurs unités terroristes dont il fut toujours le seul rescapé.

Zhu Fei San, de nom de code Chinaman, est un expert en arts martiaux. Je n'ai pas pu en apprendre plus sur lui mis à part qu'il est Taoïste.

 

David

Taoïste ? C'est pas courant comme religion…

 

Lorraine

Détrompe-toi. Son aspect Philosophique a étendu ses racines jusqu'en Occident à travers des thèmes comme l'écologie et le développement personnel.

 

David

Je l'ignorais.

 

Lorraine

Il reste Steel Shark, prisonnier de la prison haute sécurité de Fox River. Il s'est évadé grâce à une fourchette et n'a laissé personne l'arrêter sur son chemin…

 

David

Tu serais surprise de savoir tout ce qu'on peut faire avec une fourchette…

 

Lorraine

Il est condamné à cinq peines de prison à perpétuité et douze peines de morts pour des crimes dont tu n'as pas idée…

 

David

Elle est belle la justice…

 

Lorraine

Et, tiens-toi bien, j'ai découvert le nom de leur leader. Ton frère jumeau, Liquid Snake.

 

David ne dit rien.

 

Lorraine

David ?

 

David

Rien. Je réfléchissais.

 

Lorraine

La vérité d'un homme, c'est d'abord ce qu'il cache. Je compte sur toi. David, n'oublie pas les injections régulières de nanomachines. Ca devrait retarder l'ultimatum… Bonne chance.

 

Jack se rapproche de lui.

 

Jack

Alors, on fait quoi ?

 

David

On infiltre les labos, comme prévu.

 

Les protagonistes continuent leur progression sur la colline, laissant place à de magnifiques panoramas (mer, forêt,…), donnant à l'île un aspect gigantesque.

 

 

CHAPITRE II - SCENE III

 

EXT. LABORATOIRES - MATIN

 

Sur le chemin menant aux laboratoires, plusieurs gardes morts sont étendus sur le sol. Plus loin, l'un d'eux est encore sous le choc, à cran. Il tient dans ses bras un ami qui lui est cher. David arrive près de lui en le braquant, mais le garde ne réagit pas, il regarde dans le vide. Tout à coup, le fusil d'un garde mort qui tenait en équilibre tombe à terre. Le garde encore en vie s'affole --

 

Johnny

Un, un, un … ninja !

 

Le garde se raidit encore plus.

 

David

Quel Ninja ? Parle !

 

Johnny s'évanouit. Hal se précipite vers David.

 

Hal (affolé)

Il y a un Ninja ? Ici ?

 

David

Non… tu l'as vu, il divague.

 

Un certain vide se fait ressentir, donnant une impression étrange, de malaise. Plusieurs gardes morts sont étendus sur le sol. Jack s'approche et examine la façon dont ils sont morts. Il trouve sur eux des Shuriken. David regarde un peu partout, il se sent épié --

 

David

Allons-y.

 

Une fois tout le monde à l'intérieur, un homme sort de l'ombre. Il s'adresse à Liquid Snake, par radio --

 

Chinaman

Boss… Cette présence… je la ressens toujours… mais elle est beaucoup plus forte que tout à l'heure… je dirais… comme toi.

 

INT. QUARTIER GENERAL, SALLE D'ENREGISTREMENT - JOUR

 

Liquid

Comme moi ?

 

Il serre ses poings.

 

Liquid (sadique)

Je te tiens…

 

Circaète Galil

J’ai hâte de combattre, je n’ai pas peur…

 

Liquid

Tu l’auras ta vengeance…  mais si c’est bien lui, alors je m’en chargerai personnellement.

 

Steel Shark manipule sa fourchette fétiche.

 

Liquid

Surveille-le comme prévu.

 

EXT. LABORATOIRES - MATIN

 

Le Chinaman coupe le contact radio.

 

Chinaman (à lui-même)

Très bien, tout se déroule comme prévu… Mon pays va enfin connaître l'essor qu'il mérite.


 

 

 

 

CHAPITRE III - SCENE I

 

INT. LABORATOIRES WATEX, COULOIR 1 – MATIN

 

David, Jack et Hal arrivent dans le bâtiment. Ils sécurisent le périmètre.

 

INT. LABORATOIRES WATEX, COULOIR 2 – MATIN

 

Ils continuent leur incursion, lorsque David entend une voix résonner --

 

Voix

Souviens-toi, Snake. L'île de la Liberté est enfin à notre portée… mais le monde n'a que peu évolué depuis.

 

Soudain, David a une vision de son père face à lui. Ces images dérangeantes le mettent dans un état psychotique et lui forcent à dégainer son arme. Il ne tire pas, mais se la tape contre le front ! Jack et Hal le regardent d'un air incompréhensif, choqués, mais n'osent rien dire. David est énervé, il avance tout seul. Tout à coup, plusieurs gardes traversent le couloir. Nos héros se cachent en un éclair dans une pièce adjacente.

 

 

CHAPITRE III - SCENE II

 

INT. LABORATOIRES WATEX, DEPT. RECH. ET DVLPT. – MATIN

 

* Un bruit sourd se fait entendre * Jack s'approche du casier, sans jamais se trouver devant. Ce sont des pros. Il donne un coup dans la porte.

 

Jack

Sortez de la !

 

Scientifique (suppliant et peureux)

Pitié ! Ne me faites pas de mal !!!

 

David

Qui êtes-vous ?

 

Scientifique

Romain. Gauci Romain.

 

Jack

Très bien Romain, sortez de là les mains en évidence.

 

David recharge son arme pour faire pression au scientifique.

 

Scientifique

Je… je vous en prie, ne tirez pas !

 

David

Si vous croyez que l’épaisseur de la porte vous protègera…

 

Scientifique

D'accord… Je sors… hein ?

 

Il sort. David rengaine son artillerie, Jack le tient en joue durant toute la durée de la fouille. Le scientifique lève les bras au ciel, en tremblant de tous ses membres. David procède à la fouille, le scientifique conserve sa posture rigide.

 

Scientifique

Vous… vous n'êtes pas avec eux ?

 

Jack

Qui ça, les terroristes ?

 

Scientifique

Ceux qui se font appeler les Libérateurs. Quelle ironie…

 

La fouille terminée depuis quelques secondes, mais le scientifique garde quand même les bras en l'air.

David se retire pour contacter Campbell. Il met sa main à l'oreille. Jack baisse les bras raides du scientifique --

 

Jack

Que s'est-il passé ?

 

David ne détecte aucun signal.

 

Scientifique

C'était hier matin. Ils ont fait irruption dans le bâtiment. Lorsque j'ai entendu crier dans les salles du fond, je me suis vite caché dans ce réduit. C'était horrible, j'ai entendu des crissements terribles. J'ai eu la peur de ma vie.

 

David retourne auprès d'Hal et Jack, nerveux --

 

Hal (à voix basse)

Un problème ?

 

David

Impossible de joindre Campbell…

 

Hal

C'est ce que je craignais… le bâtiment doit isoler les signaux…

 

Jack continue de s'adresser au scientifique --

 

Jack

Vous n'avez pas bougé depuis ?

 

Scientifique

Non, même pas pour… enfin… vous voyez…

 

David met le dos de sa main devant son nez. Ca pue.

 

Jack

Savez-vous où ils ont été emmenés ?

 

Scientifique

Je suppose qu’ils sont détenus dans la salle de repos, deux étages en dessous. Vous comprenez pourquoi je n'ose plus sortir d'ici…

 

Jack

Où sommes-nous exactement ?

 

Scientifique

Dans l’aile "Recherche et développement". Mes collègues et moi nous occupions… d'expériences.

 

Il regarde David puis tourne la tête.

 

Scientifique

L’étage du dessous est réservé au développement d'armes technologiques. Quant au dernier niveau, il abrite les dortoirs.

 

Jack

C'est ça, WatEx ?

 

Scientifique

En… quelque sorte.

 

David

De quelle sorte d'expériences parlez-vous ?

 

Scientifique

Je ne peux pas vous en parler…

 

David sort son couteau et se rapproche de lui. Il s'affole et fait des pas en arrière jusqu'à s'écraser contre le casier --

 

Scientifique

Attendez, on peut s'arranger… Ok, ok ! C'est bon ! Je vais vous raconter !

 

David se sert du couteau pour gratter une tache sur le casier et y récupérer quelque chose, qu'il sent --

 

David

Du sulfate de magnésium (MgSO4). Qu'est-ce que vous fabriquez ici ?

 

Scientifique

Je vous aurai prévenu… "Les Parents Terribles".

 

David

C'est une blague ?

 

Jack

"Les Parents Terribles" ?

 

Scientifique

C'est le projet sur lequel nous travaillons. Le projet successeur des "Enfants Terribles".

 

David

Non… Ce n'est pas possible ? Où sommes-nous ?

 

Scientifique

Je vous l'ai dit. Dans l'aile "Recherche et dév…"

 

David le prend par le cou –-

 

David

Où sommes-nous ?

 

Jack

Calme-toi !

 

Jack essai de les séparer.

 

Scientifique

Lâchez-moi, je vous avais prévenu.

 

Hal

Bon sang, David ! Il a raison !

 

David

"Les Parents Terribles"… une nouvelle histoire de clonage ?

 

Scientifique

C'est ça, oui. Des clones parfaits, possédant les gènes de soldats légendaires, pouvant résister aux conditions extrêmes.

 

David

Big Boss…

 

Scientifique

Non. Ca c'était le projet "Les Enfants Terribles". Depuis, ils ont grandi.

 

Jack

David…

 

Jack et Hal le regardent. Tout à coup, David pique une nouvelle crise, il sort de sa poche un injecteur de nanomachines.

 

 

CHAPITRE III - SCENE III

 

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DE CONTROLE – MATIN

 

David et Jack arrivent à l'entrepôt. Ils se fournissent en armes avant de passer à l'action. Celles-ci ne sont d'ailleurs pas communes et rappèlent étrangement certains films de science-fiction. En parallèle, les otages sont gardés à l'étage inférieur. David et Jack descendent pour trouver un moyen d'entrer efficacement. Ils utilisent un endoscope pour savoir où se situent les terroristes.

 

Hal

David, Jack, soyez prudent. Au deuxième sous-sol se trouve l'entrepôt d'armes technologiques. Prenez ce dont vous avez besoin. Les otages sont détenus à l'étage en dessous, vous vous assurerez de leur position grâce à ces micro-caméras. A ce moment là, je déclencherai l'arrêt des lumières afin de plonger les terroristes dans le noir. N'oubliez pas les lunettes à vision nocturne.

 

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DE REPOS - MATIN

 

Silence, * son étouffant *. Les otages s'affolent, hurlent. Lorsque la porte explose, une grenade est lancée (c'est un leurre). L'équipe de Philanthropie entre en un éclair, les tirs font des flash dans toute la salle. En quelques secondes, ils neutralisent tous les terroristes sans risquer un moment la vie des otages. La menace est neutralisée, la lumière revient enfin.

 

Jack s'approche des otages pour les libérer de leurs liens et les réconforter. David croit reconnaître une scientifique. Celle-ci se rapproche puis se jette sur lui en l'entourant de ses bras. David reste figé.

 

David

Tu as changé.

 

A l'entrée de la salle, Hal (et le scientifique) arrive avec son PC portable, mais a du mal à tout porter. Il fait tomber un câble, se baisse pour le ramasser, mais fait tomber le reste. Il se fait aider par d'autres scientifiques.

 

Naomi

Je t'attendais.

 

Naomi est gênée –-

 

Naomi

Snake… merci d'être venu.

 

David

Ce nom là fait parti de mon passé.

 

Hal arrive enfin à Naomi… et là… il lâche tout.

 

Hal

Naomi !?

 

Elle sourit. Hal arrange les faux-plis de sa veste.

 

Hal

Je n'aurais jamais imaginé te voir ici… Lâcher tes convictions pour rejoindre les Patriotes.

 

Naomi

C'est une longue histoire… Je suis heureuse de vous revoir.

 

Jack arrive à son tour, puis fait un geste élégant de la main.

 

Jack

Madame…

 

Naomi lui sourit.

 

Jack

On fait quoi ?

 

Hal

Nous devons les évacuer. Lorraine devrait pouvoir nous aider.

 

Jack

Tu veux dire par hélico ?

 

David reprend la parole --

 

David

Il ne manque plus que la fanfare.

 

Scientifique

Attendez, ce n'est pas une mauvaise idée. En désactivant les défenses anti-aériennes, il y a un moyen d'y arriver. Je connais une carrière là-bas derrière qui pourrait servir d'héliport.

 

David

Si c'est pour s'attirer des ennuis, je préfère les laisser là.

 

Scientifique

Mes amis sont les meilleurs scientifiques de la planète. Les technologies qu'ils développent sont celles que nous utiliserons ces prochaines années.

 

Hal

Si le monde venait à les perdre, ce pourrait être le chaos !

 

David

Vous avez pensé aux défenses AA ?

 

Hal

Je devrai pouvoir faire quelque chose avec une ligne téléphonique ou un terminal.

 

Scientifique

Erreur, les tourelles DCA sont déconnectées du réseau. Ce serait trop facile.

 

David

Elles sont où ces tourelles ?

 

Scientifique

Les dispositifs anti-aériens de la zone en question sont à deux pas d'ici. Mais il serait suicidaire d'y aller seul. Les terroristes y ont certainement restreint l'accès.

 

David regarde les otages choqués.

 

David

J'y vais.

 

Il se retourne et s'en va, froidement. Jack s'adresse à lui --

 

Jack

Fais attention !

 

Il marque un temps d'arrêt et se retourne --

 

David

T'en fait pas pour moi petit.


 

 

 

 

CHAPITRE IV – SCENE I

 

EXT. HANGAR FINAL GEAR - JOUR

 

Liquid

Nos ennemis ont investi l'île. Ils se cachent pour contrecarrer nos actions. Je n'ai qu'une chose à dire : tuez-les !

 

Les gardes se regardent, doutant de sa sincérité. Certains baissent la tête.

 

Liquid (rassurant)

Mes frères, ne craignez rien. Votre Général a fait le bon choix. Hier, vous travailliez pour les Patriotes et vous étiez les complices de leur traîtrise. Mais vous êtes tous des Libérateurs maintenant. Grâce à vous, le monde retrouvera la force nécessaire pour affronter le futur. Si aujourd'hui je dois mourir, ce sera en ayant accompli cette mission. Nous allons combattre les forces qui nous dominent, dépasser nos limites. Unissons-nous et ne formons plus qu'un afin de les détruire ! Nous sommes sur L'île de la Liberté. C'était le rêve de Big Boss et il est temps de faire un nouvel état indépendant de l'emprise des Patriotes. Nous sommes l'élite de la nation et le Final Gear sera la clef de Notre LIBERTE !

 

Militaires

YYYYYEAAAAAAAAHHHHHHHHHHh !!!!!!!!!!!

 

En fond, le Ninja observe la scène, appuyé à l'angle d'un mur pour ne pas se faire voir.

 

Ninja

 

 

CHAPITRE IV – SCENE II

 

EXT. RUINES, BAS - JOUR

 

David évolue dans un environnement de ruines. Il rencontre quelques renégats qui faisaient le guet, et les neutralise grâce à des prises CQC. Il se rapproche furtivement de l'installation (la tourelle convoitée) où il y découvre la femme qui dirigeait les militaires sur le bord de la plage lors de leur arrivée. Elle travaille sur l'armoire de contrôle de la tourelle. Après s'être assuré qu'elle est bien seule, David s'avance puis braque son arme vers elle, à une distance respectable.

 

David

Ne bougez pas !

 

La jeune femme reste calme et stoppe tout mouvement.

 

David

Mains en l’air. Debout. Deux pas en arrière, lentement… la clef… Tournez-vous.

 

La jeune femme obtempère au fur et à mesure des ordres.

 

Jennifer (surprise)

Vous n'avez rien d'un terroriste…

 

David ne relâchant pas la pression –-

 

David

J’appartiens à un groupe indépendant.

 

Jennifer

Je sais très bien qui vous êtes matelot.

 

David

Et vous Colonel, que faites-vous ici ?

 

Jennifer regarde ses galons.

 

Jennifer (rassurée)

Colonel Parks, spécialiste en armement de la Lambda Force. J'ai sous mon commandement le groupe de renégats qui s’oppose à l’alliance décidée par le Général. Si vous permettez, j'ai un travail à terminer.

 

David est surpris par l'audace de cette femme, il relâche enfin la pression.

 

David

Désactiver les tourelles DCA… Pourquoi ?

 

Jennifer reprend le cours de son travail. Elle dit d'un air nonchalant --

 

Jennifer

Disons simplement que je ne suis pas entrée dans l’armée pour servir les intérêts terroristes.

 

David rengaine son arme en disant --

 

David

Je vois qu’on est sur la même pente.

 

Jennifer

Si ça peut vous rassurer.

 

David

Je viens des laboratoires, je ne dirai pas ça…

 

Jennifer

Ces expériences ne représentent pas ce qui a le plus de valeur aux yeux des Patriotes. Leur point faible : le Final Gear.

 

David

Le Final Gear ?

 

Jennifer se tourne pour ne pas affronter le regarde de David.

 

Jennifer

L’épine dorsale du web se trouve ici, dans un réseau informatique monstrueux, relié au Final Gear.

 

David

Un système d'intelligence artificielle de censure numérique ?

 

Jennifer

Des blogs aux mails en passant par la dernière formule chimique découverte qui est publiée sur les sites gouvernementaux… Toutes les données numériques transitant sur la toile sont triées, puis filtrées. Les Patriotes se réservent le droit de contrôler les esprits.

 

Esquissant un sourire et jouant du discours de Jennifer pour obtenir ce qu'il souhaite --

 

David

Vous êtes perspicace… je vous aiderai.

 

Jennifer jette un regard noir sur David.

 

Jennifer

Ne vous méprenez pas. Ce n'est pas parce que je n’approuve pas leurs méthodes que je les trahirais.

 

Elle se retourne pour continuer son travail.

 

Jennifer

Le Final Gear n’a pas de faille connue. Le bunker dans lequel il se trouve est plus que renforcé. Si j'étais vous, j’abandonnerais l’idée.

 

David

Ce n'est pas la raison de ma venue. Je préfère secourir les otages.

 

Jennifer range ses outils.

 

Jennifer

Bonne initiative; et je peux savoir comment ?

 

David

Dans quinze minutes, un hélicoptère viendra les récupérer dans la carrière à côté.

 

Jennifer claque la porte en fer de l'armoire.

 

Jennifer

D'une pierre, deux coups.

 

Elle regarde le ciel.

 

Jennifer

Bien, mes hommes seront sur le terrain pour vous prêter main forte. Ils porteront un bandeau rouge à l’épaule. Prévenez vos troupes, histoire qu’il n’y ait pas de bavures…

 

Il se retourne et commence à partir, lorsque plusieurs renégats blessés reviennent vers Jennifer. Ils ont peur, et s'écartent de David. Il se retourne et fait un clin d'œil. Jennifer lance un long soupir d'impuissance.

 

 

CHAPITRE IV – SCENE III

 

EXT. HELIPORT - JOUR

 

Les otages et l'hélico sont déjà présents lorsque David arrive. Les scientifiques montent à bord. Romain insiste --

 

Scientifique

N'oubliez pas les enfants au deuxième voyage. Merci du fond du cœur.

 

Seule Naomi insiste pour rester. Hal, qui aidait les scientifiques à entrer dans l'hélicoptère, revient vers David. L'hélico commence à décoller.

 

Hal

David. Grâce à mon ordinateur j'ai enfin pu retourner à la source du signal. Celui qui nous a envoyé la vidéo est sur cette île !

 

Tout à coup, de nombreux gardes situés en haut de la falaise entourent l'héliport et prennent leurs opposants en joue. A leur tête, Circaète Galil. Tout le monde s'affole et regarde l'hélico partir, de peur qu'il lui arrive quelque chose. Mais soudain, un tir de missile se fait entendre. Un long silence, puis une énorme explosion retentit. Un rugissement métallique sonne en écho à travers les bois environnant. L'hélicoptère contenant les scientifiques a littéralement été détruit. Hal en a les larmes aux yeux, il se sent coupable --

 

Hal (impuissant)

Noooon !! Pourquoi ?

 

Circaète Galil sourit. Jack se précipite vers lui, mais David le retient. Des cordes sont déployées par les ennemis, certains descendent par le flanc, d'autres par les escaliers. Tous se retrouvent en bas. Galil marche vers David et le provoque --

 

Galil (déterminé)

Voilà ce qui arrive à ceux qui s'éloignent des convictions du chef. Ta mission est terminée Snake !

 

David

Terminée ?

 

Galil éclate de rire –-

 

Galil

Ah ! Ah ! Ah ! Malheureusement pour toi, il y a plusieurs "Snakes" sur cette île. Et je vais devoir me salir les mains pour honorer ton frère.

 

David

La vénération, le respect, l’estime qu’on a pour la dignité ou pour le mérite de quelqu’un. Qu'est-ce que ça veut dire après avoir tué des innocents ?

 

A cet instant, des militaires armés arrivent accompagnés de Jennifer. Ils viennent soutenir Philanthropie et braquent la Lambda Force. L'atmosphère est très tendue.

 

Jennifer

Galil, arrêtez ! Ce n'est pas une solution !

 

Galil

Je suis palestinien. J'ai été expulsé de mon propre pays par des Israéliens. A mon retour ma famille et mes amis avaient été décimés et nos maisons détruites. Les autorités n'ont rien voulu savoir. Me battre, voilà la seule façon que j'ai trouvée pour enfin me faire entendre !

 

Sur ces mots, il sort ses armes et commence à tirer. Pendant le combat, un garde blessé à mort tombe sur Hal, lui déposant sa mitraillette dans les main. Hal pousse l'homme à terre et regarde ses mains pleines de sang.

 

Hal

Lorraine, je n'ai jamais eu le courage de me battre pour toi, j'étais faible, pardonne-moi. Aujourd'hui j'ai enfin compris. Si les gens se battent, c'est par peur de perdre tout ce qu'ils ont. Celui qui reste faible, péri… Je t'aime, et je ne laisserai pas ces assassins vivre à ta place !

 

A ce moment-là, il prend en main la mitraillette, jette un regard froid et avance en tirant sur Galil. Mais ce n'est pas suffisant. David court pour le protéger, mais Hal se fait tirer sur tout le corps. C'est trop tard, Hal… est mort sur le coup. David tient Hal dans les bras, impuissant. La tête lui tourne, le décor défile à toute vitesse. Mais en parallèle, le combat continue toujours son train, les opposants tiennent bon. David regarde tous les morts autour de lui puis regarde impulsivement en l'air, en criant de toutes ses forces.

 

David

RRRAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!

 

Lorsqu'il retrouve ses esprits. Galil est transpercé par des lames invisibles. Il reste immobile devant David.

 

Galil

Pourquoi tu ne meurs pas, SNAKE ? Ta puissance… Ton karma… Ton Protecteur… Remercie-le. IBNO RIH !

 

Galil tombe à terre face à David. Tous les deux sont dans la même position.

 

Galil

Liquid, tu m'as fait une promesse. Me rendre justice. Sortir des rangs pour aller au bout de ma vengeance. Lutter, pour que le monde connaisse enfin la paix… "L'île de la Liberté".

 

David a une haine sans commune mesure. Il se rapproche de Galil et lui vide son chargeur dans la tête. Le combat est terminé. David a quelques larmes qui coulent le long de ses joues.

 

Les hommes de Jennifer pansent leurs plaies pendant que d'autres se concertent, rechargent leur arme, ou réconfortent leurs camarades. David n'adresse la parole à personne. Jack et Naomi sont choqués, ils rejoignent le corps de Hal. Jennifer arrive --

 

Jennifer

Je suis désolé pour votre ami. Il a l'air si… pur. J'ai des comptes à régler avec le Général. J'ai besoin de vous.

 

Jack

Je ne souhaite qu'une chose, que ça se termine le plus vite possible.

 

David entend ses mots, se relève impulsivement et quitte l'endroit.

 

Jennifer

Faites-lui confiance. Venez.

 

Naomi reste sur place et continue de regarder David qui s'en va. Jennifer et ses hommes partent aussi dans une autre direction, Jack les accompagne et regarde une dernière fois le corps d'Hal.

 

Jennifer

On doit le laisser ici…

 

 

CHAPITRE IV – SCENE IV

 

EXT. QUARTIER GENERAL - JOUR

 

Jennifer, ses hommes et Jack se trouvent dans la section des hauts gradés militaire de l'île. Les rues sont désertes. Ils se dirigent dans le bâtiment officiel, où se trouve le Général. Les hommes de Jennifer attendent devant l'entrée.

 

INT. QUARTIER GENERAL, BATIMENT ADMINISTRATIF - JOUR

 

Jennifer ouvre la porte. A l’intérieur du bureau on découvre Général entouré par 3 superbes créatures en robes de chambre. Sur le bureau se trouvent alcool et paquets de cigarettes, mais pas d’arme visible. Jack rengaine et entre.

 

Général (rond)

Holà, il y'a plus de place dans mon lit !

 

L'une des filles portant des lunettes de soleil à la mode, regarde Jack.

 

Fille N°1

Hum… c’est qui celui-là ?

 

Fille N°2

Il est mignon.

 

Fille N°3

Je sens qu'on va bien s'amuser.

 

Jennifer

A quoi joues-tu encore ? Tu vas en laisser mourir encore combien ?

 

Le Général s'adresse aux demoiselles.

 

Général

Allez mes jolies, du balai, discussion de chefs.

 

Elles font la moue, puis quittent la pièce en lançant des clins d’œil aguicheurs à Jack. Le Général attend que la porte se referme avant de continuer.

 

Jennifer

Tu vois où on en est maintenant ! Les terroristes se sont servis de toi !

 

Le Général fait tomber sa tasse de café.

 

Général

… J'ai simplement attendu l'intervention du conseil, comme il est stipulé dans le code.

 

Jennifer

Tu suis le code, maintenant ? Hypocrite !

 

Général

De toute façon, le CIAP a débarqué. Je t'avais dit de pas toucher aux défenses anti-aériennes !

 

Jennifer

Ils sont là !? Oh mon dieu…

 

Général

La partie est terminée.

 

Jack

C'est quoi ce… CIAP ?

 

Tout le monde le regarde en faisant les gros yeux.

 

Général

Tu ne me présentes pas ton petit ami ?

 

Jennifer

Il fait partie de Philanthropie.

 

Général

Tiens donc… et notre cher Solid Snake est dans les parages ?

 

Jennifer (sèche)

Oui.

 

Général

Vous aurez peut-être droit à une faveur alors…

 

Jack braque le Général.

 

Jack

Mais qu'est-ce qui se passe ici ? Et c'est quoi le CIAP ?

 

Jennifer hoche de la tête, de dépit.

 

Jennifer

C'est une unité d'intervention secrète de la CIA, la police de dernier recours des Patriotes… De vrais pros…

 

Général

Et surtout de vrais bouchers. Ils sont munis d'un endosquelette perfectionné par l'une des technologies secrètes des Patriotes. Ils possèdent des nanomachines qui les relient en permanence au réseau, ils peuvent donc utiliser absolument tout ce qui est électrique et électronique à leur avantage. Je vous passe les détails sur leurs capacités de mémorisation virtuelle…

 

Le Général reprend son souffle, puis termine --

 

Général

Autant vous dire qu'ils sont sans faille. Quand ces "Peacemakers" quitteront l’île, il ne restera qu’un immense charnier.

 

Jack

Pourquoi les envoyer ?

 

Général

Pour éliminer toute menace et protéger le Final Gear, pardi !

 

Jack

Le message vidéo leur était destiné !?

 

Général

Comment savez-vous ? … Peu importe… En réalité, si j'ai accepté les conditions des terroristes, c'est parce que j'avais l'espoir que les Patriotes nous viennent en aide.

 

Jack

Vous connaissez leur identité ?

 

Général

Ne croyez pas un instant que je vous la livrerai.

 

Jack

L'un d'eux finance Philanthropie, il nous faut savoir qui !

 

Général

Je n'en ai aucune idée. Certainement qu'ils vous financent pour vous tenir sous contrôle. Dépêchez-vous, vous n'en avez plus pour très longtemps.

 

Tout à coup, on entend les mêmes crissements métalliques qu'à l'héliport. Le sol tremble, des cris se font entendre.

 

Jack

On doit partir, Jennifer.

 

Jennifer

J'ai des hommes et des femmes sous mon commandement. Je ne les laisserai pas tomber.

 

Général

Que pouvez-vous contre ce monstre de métal ?

 

Jennifer

Peut être rien, mais je défendrai mon honneur jusqu'au bout !

 

Le Général la prend par le bras, la regarde fixement et lui met une claque.

 

Général

Vous ne tiendrez plus le même discours six pieds sous terre…

 

Jennifer

Croyez-vous que ma vie soit plus importante que la leur ?

 

Général

Ecoutez ces cris. Vos hommes sont déjà morts.

 

Jennifer court vers l'extérieur. Jack la suit.

 

Général

Pendant que vous y êtes, demandez donc aux jolies demoiselles qui patientent dans le couloir de me rejoindre.

 

Général s'assoit sur le lit, avec une clope à la bouche. Il la retire, puis prend la bouteille de whisky. Il l'ouvre et boit une gorgée d'alcool. Il sort son arme puis la met dans sa bouche. A ce moment, les filles entrent dans la pièce. * Coup de feu *

 

 

CHAPITRE IV – SCENE V

 

EXT. FORET - JOUR

 

David est entrain de marcher dans la forêt. Des bruits de pas se font entendre mais on ne distingue pas de visage.

 

David

Liquid ?

 

Il est accompagné par quelques gardes.

 

Liquid

Quelle surprise… Que fais-tu ici mon frère ? Qui t’a donc invité cette fois ???

 

Liquid hausse le ton et s'adresse aux gardes --

 

Liquid

Serait-ce l’un d’entre vous ? Personne… Tu aimes toujours autant fourrer ton nez là il ne faut pas… Peu importe, je suis content que tu sois parmi nous. On va pouvoir laver notre linge sale en famille…

 

Un garde arrive avec Naomi qu'il a capturé. David rage de voir qu'elle l'a suivi.

 

Garde

Monsieur, que faisons-nous de la fille ?

 

Liquid

Jetez-la en cellule, avec le Négociateur.

 

Garde

A vos ordres.

 

Les gardes s'exécutent, et plusieurs d'entre eux se dirigent vers David pour le capturer.

 

Liquid

Laissez-moi seul avec lui.

 

Les gardes poussent David et le forcent à s’agenouiller devant Liquid, le maintenant face contre terre. Un troisième garde le débarrasse de son équipement. Puis ils partent.

 

Liquid

Enfin nous voici réunis… Si tu savais combien j'ai attendu ce moment.

 

Tout à coup, le climat change brutalement. Le ciel devient grisé. Le vent commence à souffler très fort. Liquid crie pour se faire entendre.

 

Liquid

Oui ! C'est ça ! Le ciel s'assombrit, les ténèbres prennent possession de l'île. Le grand nettoyage commence et je vais pouvoir terminer l'œuvre de père. Il serait tellement fier de moi. A l’aide du Final Gear, je vais réduire à néant le pouvoir des Patriotes et détruire leur maudite censure numérique.

 

David

Pourquoi tout ça ?

 

Liquid

Il est temps que tout ceci s’arrête. Toi et moi avons été créés et manipulés par les Patriotes comme des jouets. Ils se sont servis de nous comme ils l'ont fait pour père ! Même si cela doit emporter la moitié de l’humanité, je vais faire ma place dans l’histoire et assumer mes actes jusqu’au bout ! Relève-toi Snake !

 

INT. LABORATOIRES WATEX, COULOIR 3 - JOUR

 

En parallèle, les ampoules du couloir explosent au passage du CIAP. Ils se dirigent vers la salle d'expérience sur des enfants.

 

EXT. FORET - JOUR

 

David

Je te reconnais bien là. Toujours partisan des causes extrêmes.

 

Liquid

Tu n'as vraiment rien compris ! Si j'agis ainsi, c’est parce que c’est moi qui ai été choisi par père ! S’il y a une chose que j’ai apprise depuis Shadow Moses, c’est bien que c’est TOI l’inférieur…

 

Ils se mettent en position de combat.

 

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DES ENFANTS - JOUR

 

Un petit garçon blond est assis par terre et recroquevillé sur lui-même. On peut lire sur son gilet le nom IVY.

 

EXT. FORET - JOUR

 

Liquid

Snake, EN GARDE !

 

Le combat entre Liquid et David commence.

 

INT. LABORATOIRES WATEX, SALLE DES ENFANTS - JOUR

 

En parallèle, un enfant s'approche d'un agent du CIAP.

 

Petite fille

Bonjour Monsieur, j'ai perdu ma peluche, vous ne l'auriez pas vu ?

 

L'agent s'accroupit.

 

CIAP 1

A quoi elle ressemble ?

 

Petite fille

C'est une peluche de Woody, elle est un peu déchirée à cause de mon chien mais j'y tiens vraiment, on ne se quitte jamais.

 

CIAP 1

Où as-tu cherché pour le moment ?

 

Petite fille

Partout.

 

CIAP 1

Il doit bien rester un endroit…

 

Petite fille

Vous pouvez m'aider ?

 

CIAP 1

Je suis désolé mais j'ai du travail. Si je trouve le temps, j'essaierai.

 

La petite fille sort son plus sincère sourire. Le CIAP fait de même. Puis lorsqu'elle se retourne, il braque son arme sur elle.

 

EXT. FORET - JOUR

 

Le combat se poursuit et touche à sa fin. Liquid Snake concentre toute la haine qui est en lui pour donner un ultime coup de point dans le ventre de son frère. * BAAMM *

 

David

AAAGGGGGGGAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHhhhhhh !!!!!!!!!!

 

Son long cri se fait entendre de l'autre bout de l'île. Liquid a frappé tellement fort que son bras droit s'est arraché lors de l'impact –-

 

Liquid

Foutue prothèse !

 

David est plié à terre par le coup magistral qu'il a encaissé. Son bandana s'en est même détaché pour atterrir devant les pieds de Liquid. Ce dernier le ramasse et lui tend à la figure en le serrant bien fort dans sa main et s'écrie --

 

Liquid

C'est qui l'inférieur maintenant ???

 

 

 

 

CHAPITRE V – SCENE I

 

EXT. PRISON - JOUR

 

Le Ninja se déplace discrètement à l'extérieur d'un bâtiment bordé par la forêt. Il s'agit d'une prison.

 

INT. PRISON - JOUR

 

Naomi est entrain de parler au Négociateur qui se trouve dans la même cellule. Plusieurs Renégats ont été fait prisonniers. Ils parlent discrètement de choses étranges.

 

Négociateur

Je doute vraiment qu'il soit l'élu. Regarde-le, si impuissant.

 

Naomi

Crois-moi, ils ne font pas erreur. Et toi alors, tu leurs as dit quoi ?

 

Négociateur

Que j'ai été envoyé pour traiter d'un arrangement. Mais je n'ai toujours pas pu mettre la main sur ce que je suis réellement venu chercher : l'Héritage.

 

Naomi

Ils ne connaissent toujours pas ton identité ?

 

Négociateur

C'est seulement pour ça qu'ils me laissent pourrir ici.

 

Soudain, le Ninja fait son apparition. Il se rapproche de la cellule du Négociateur, puis ouvre la grille, se précipite et lui donne un gros coup dans le ventre. Le Négociateur tombe par terre, plié; le Chinaman l'emmène à l'extérieur.

 

EXT. HANGAR FINAL GEAR - JOUR

 

Tous les deux se trouvent devant l'entrée du hangar contenant le Final Gear. Les gardes qui devaient garder l'entrée et les ouvriers qui creusaient sont tous morts. Ne restent que leurs dépouilles étendues sur le sol. Le Négociateur ouvre doucement les yeux et découvre le Chinaman.

 

Négociateur

Hmpf… Mais qu'est-ce qui t’a pris !

 

Chinaman

C'était crédible, non ? J'ai besoin d'accéder au hangar afin d’assurer le transfert du Final Gear.

 

Négociateur

Le transfert ? Et comment comptes-tu t'y prendre ?

 

Chinaman

Je n'aurai qu'à insérer ce Blue-Ray contenant toutes les adresses MAC des utilisateurs chez qui chaque morceau du Final Gear sera envoyé. Les récupérer sera un vrai jeu d'enfant… De ton côté, il faudrait mettre la main sur l'héritage que Big Boss a volé à mon pays.

 

Négociateur

Oui, comme prévu.

 

Chinaman

Par contre, tes deux acolytes viennent de débarquer, le temps devient limité.

 

Il sort de sa poche un carnet puis se ravise.

 

Négociateur

Hmm… qu’est-ce que je gagne dans cette affaire, à trahir mon unité et ma patrie ? Rien ne me dit que tu ne retourneras pas ta veste au dernier moment ?

 

Chinaman (énervé)

Tu rentreras au pays avec moi. Là bas, tu auras ta place au sein des Philosophes chinois. Que deviendras-tu lorsque les tiens n'existeront plus ?

 

Négociateur

Si je te donne les accès, je n’ai aucune garantie concernant la suite des évènements.

 

Il extirpe une bague de son doigt avant de la lancer au Négociateur.

 

Chinaman

Les membres de l’organisation en portent tous un. Sans ça je serai abattu à vue avant même d’approcher le QG. Elle constitue la preuve que je ne te doublerai pas.

 

Le Négociateur regarde sa bague, méfiant.

 

Chinaman

Tu doutes ?

 

Négociateur

Je devrais pas ?

 

Chinaman

Dans ce cas…

 

Il se retourne, braque son arme sur le Négociateur et fait feu. La balle est déviée.

 

Chinaman

Elle recèle des avantages que vous autres américains ne connaissez pas.

 

Négociateur (un peu stressé)

Un FireWall… J'en porte un en temps normal. Et pour l'information… je suis anglais.

 

Quand le Négociateur arrive devant la porte, celle-ci s'ouvre sur commande vocale et reconnaissance rétinienne.

 

INT. HANGAR FINAL GEAR - JOUR

 

Le Chinaman arrive dans la grande salle blanche constituant le cœur du Final Gear, et insère son disque Blue-Ray. Le transfert commence (0%). Tout à coup, des éclairs s'agitent et créaient le spectre de personnage virtuel qu'on distingue très mal.

 

Négociateur

Ghost ?

 

Personnage virtuel

Il fait bon de remettre les pieds sur terre… Heureusement que mon esprit gardait un œil sur ce monde. Je sens que ma visite impromptue ne plaira pas à tous, mais il est grand temps de faire bouger les choses.

 

Il avance vers la sortie et traverse le Chinaman, sans le voir. Le Négociateur est des plus étonnés.

 

 

CHAPITRE V – SCENE II

 

INT. PRISON - JOUR

 

David a les yeux fermés. Dans son rêve, il entend des voix déformées et amplifiées --

 

Big Boss

Le vaincu est libre alors que le vainqueur est condamné à vivre sur le champ de bataille. Peu importe… ton destin te rattrapera tôt ou tard.

 

Steel Shark attend le réveil de David pour lui soutirer des informations. Il tient une fourchette à la main et la regarde sadiquement, en inclinant la tête à droite, puis à gauche. David peine à ouvrir les yeux. Il se touche les cheveux et ne sent plus son bandana.

 

Shark

Ouvre les yeux, Snake. En prison, ton meilleur ami, c'est ta fourchette.

 

David

Tu veux m'apprendre à manger ?

 

Très énervé, le Shark lui donne un coup de coude dans le visage.

 

Shark

Tu n'en auras bientôt plus besoin… Aujourd'hui est un jour particulier. Celui où j'ai tué mes parents adoptifs.

 

David le regarde, à la limite du dégoût.

 

Shark

Ton âme n'est pas meilleure. Tuer son père et son frère, c'est mieux tu crois ?

 

David

C'était eux, ou moi. D'ailleurs mon frère n'a pas l'air si mal.

 

Shark

As-tu déjà eu une idole ? Moi j'en ai un. Mark Chopper.

 

David

Un criminel…

 

Shark

Il a accompli une œuvre extraordinaire. Il avait un rêve, devenir célèbre… et il y est arrivé.

 

David

Un malade.

 

Shark

Il n'a fait que profiter du système médiatique, et c'est en ça qu'il est l'un des plus grands génie de tous les temps. A la fois menteur, imposant, attachant, immoral, mythomane et paranoïaque, il s'est bâti une réputation qui a fait le tour du monde.

 

David

S'en prendre aux autres, la facilité.

 

Shark

Lors de rituels, il n'hésitait pas à se mutiler !

 

Il regarde ses cicatrices tout au long de ses bras --

 

Shark

Ces pulsions incontrôlées qui montent en nous et qu'il nous faut satisfaire…

 

David

Regarde-toi. Je n'ai même pas pitié.

 

Shark

Moi qui comptais en ce jour béni t'accorder une faveur… Mais avant ça, j'ai besoin d'une information. En l'échange de quoi je te laisse la vie sauve… Révèle-moi l'identité des Patriotes.

 

David

Tu les crois aussi minables que toi. Ils ne cherchent pas à se faire connaître eux…

 

Shark

Le boss m'a dit que tu avais mis la main sur une liste il y a quelques temps.

 

David

Je suis venu chercher des réponses. Tout comme toi.

 

Shark

Je vois. Tu ne m'auras donc servi à rien. Quel dommage… pour toi bien sur.

 

Puis il se met à le tabasser. David se fait mettre à terre, en sang. A ce moment là, Naomi réussit à sortir de sa cellule et l'assomme.

 

Naomi

C'était moins une.

 

David souffle. Il regarde la cellule où était détenue Naomi et dit --

 

David

Je ne comprendrai jamais les femmes…

 

Naomi

Je dois m'occuper de plusieurs projets dans les locaux des Patriotes. Suis-moi.

 

Sur ces mots, ils fuient la prison dans laquelle ils étaient détenus. Ils traversent des grilles de sécurité puis entrent dans le bâtiment des Patriotes.


 

 

 

 

CHAPITRE VI – SCENE I

 

INT. LOCAUX DES PATRIOTES, COULOIR - JOUR

 

David et Naomi marchent dans un couloir où se trouvent des morts étendus sur le sol. Une atmosphère hantée se fait alors ressentir. David est le seul à entendre des rires machiavéliques. Ils arrivent devant la bibliothèque.

 

Naomi

C'est ici.

 

La voix se fait de nouveau entendre --

 

Voix

Viens, mon fils… viens. Nous t'attendons.

 

David

Qu'est-ce que !?

 

Naomi

Un problème ?

 

David

Hmm… Bouge pas, je reviens.

 

Sur ces mots, il retourne dans le couloir.

 

Naomi

Je t'en prie, sois prudent.

 

Une fois dans le couloir, la voix retentit à nouveau --

 

Voix

Ici mon fils, je suis là…

 

Les sons semblent provenir de l'immense porte située tout au bout du couloir.

 

INT. LOCAUX DES PATRIOTES, SALLE DE CONFERENCE - JOUR

 

David entre dans une salle de conférence. Un silence de mort pèse sur les lieux. Il s'arrête au milieu de la salle qui semble être le lieu de réunions des Patriotes. Derrière l'un des sièges se trouve Liquid.

 

Liquid

Ha, te voilà !

 

Ce dernier se retourne, se lève et s'appuie sur le comptoir.

 

Liquid

Tu en as mis du temps ! Ton age te jouerait-il des tours ?

 

Il saute au-delà de la table, pour se mettre au niveau de son frère.

 

Liquid

Je suis d’ailleurs très déçu par ta prestation de tout à l’heure. J’attendais un peu plus de hargne et de combativité de ta part.

 

Tout à coup, l'alarme bleue se déclenche. Liquid marque un temps de réaction.

 

Voix féminine électronique

Le transfert du Final Gear a dépassé les 75%.

 

Liquid

Quoi ? J'aurais du m'en douter !

 

Il regarde à nouveau David, d'un air vif.

 

Liquid

Quoiqu’il en soit cette petite réunion de famille improvisée ne fera de mal à personne !

 

Solid Snake semble perdu --

 

Liquid

Souviens-toi Shadow Moses. A l'époque je n'avais qu'une chose en tête, récupérer le corps du géniteur que tu as tué. Mais j'étais loin d'imaginer ce que les Patriotes en avaient fait. Snake, salue donc notre père !

 

Big Boss se rapproche des deux hommes, lentement.

 

David

Impossible, je t'ai tué !

 

Liquid (très énervé)

Je ne suffis pas à te faire comprendre la fatalité ?

 

Big Boss

Ne considère pour mort que celui dont tu as vu les cendres se disperser au vent…

 

Liquid

Hmm, la technique complique sérieusement les choses… "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme", tu connais ce dicton Snake ? Je me suis rendu compte de la même erreur dans mon combat. J’ai revu mes idéaux depuis tout à l'heure. Je connais maintenant toute la vérité sur L'île de la Liberté. La face cachée de l’œuvre de père.

 

David

La face cachée ?

 

Liquid

Je vais le laisser t’expliquer. J’ai mieux à faire que de continuer à ressasser le passé… Ghost… Merci pour tout.

 

Liquid quitte les lieux.

 

Big Boss

Cela remonte à des années de ça. Les Patriotes existaient sous une autre appellation et maintenaient la paix mondiale. Suite à des problèmes de corruption, le groupe s’est effiloché, et la lourde tâche de préserver ce fragile équilibre m'est incombée. Notre seul moyen d'agir était une somme d'argent considérable. C'est ainsi que sont nés les Patriotes modernes, et à sa tête : le Ghost. Deux ans plus tard, nous avons décidé de vous créer Liquid et toi, ici même, sur cette île. Soyez fier. En vous mettant plusieurs fois en situation, les Patriotes ont pu généraliser vos réactions sur l'Homme pour le protéger contre lui-même. C'est dans ce programme que s'intégrait L'île de la Liberté. Je profitais de l'Héritage pour créer un état indépendant de toute censure exercée des Patriotes. En théorie bien sur. Je jouais de ma renommée pour convaincre de nombreux mercenaires. Personne n'était au courant de mon double jeu. Tous ceux qui se dressaient contre les Patriotes les aidaient sans le savoir. Malheureusement tout ne s’est pas déroulé comme prévu… Tu as trop bien rempli ta mission. Au lieu de mener mon projet à bien, tu l'as détruit.

 

Solid Snake

Bien sur, je vais verser une larme.

 

Big Boss

Liquid était encore plus convaincu que j’avais le mauvais rôle. Il a voulu recréer L'île de la Liberté et suivre mes paroles à la lettre. En tentant de m’imiter, il s’est engagé dans la mauvaise direction. Contre toute attente, c’est toi qui t’es le plus rapproché de mes idéaux, malgré le fait que tu te sois toujours opposé à mes actions. Tu es le seul à pouvoir me succéder maintenant.

 

Solid Snake

Que veux-tu au juste ? Que je développe de nouvelles armes nucléaires ?

 

Big Boss

Quoi qu’il en soit cette opération est arrivée à son dénouement. C'est un choix qui t’appartient maintenant. J’ai fait ce que j’avais à faire.

 

Solid Snake

Liquid était en si bonne voie pourtant.

 

Big Boss

Je n’ai rien à t’imposer, chacun est maître de son fardeau. De toute façon tu le vois bien, je suis mort. Et que vaut la parole d'un mort dans un monde de vivants ?

 

Solid Snake

Hum… Le vaincu est libre alors que le vainqueur est condamné à vivre sur le champ de bataille.

 

Big Boss (avec un sourire)

Après tout, peut-être que tu as appris quelque chose…

 

Solid Snake

Plus que jamais, je comprends le sens de cette phrase…

 

Big Boss

C’est ainsi, les champs de batailles à venir ne dépendent plus que de toi désormais… Mon fils, j'ai un cadeau à te faire. Je pense qu'aujourd'hui tu es fin prêt. Ecoute-moi bien et remonte dans les souvenirs. Pèse le vrai sens des mes mots : la réponse se trouve dans un livre qui t'est familier.

 

Solid Snake

Je vois… "Les enfants terribles".

 

Big Boss

Maintenant, le monde peut cesser d'être manipulé.

 

Solid Snake

Tout comme Liquid et moi l'avons été. Je ne suis né que pour te seconder. J'agis pour des générations passées et futures qui versent des larmes de sang dans l'espoir de vivre libre. Père, je vais enfin pouvoir vous tuer.

 

David se précipite sur Big Boss pour le combattre. Mais celui-ci disparaît, et réapparaît derrière lui. Il s'équipe de lunettes à vision infrarouge, mais Big Boss reste invisible. Snake commence à avoir des malaises, il se met à avoir des flashs. Il a des absences et se met en position CQC. Big Boss ne cherche qu'à éviter les coups de Snake, il ne veut pas le tuer, puis il disparaît complètement. Silence… Tout à coup --

 

Big Boss

Tu perds ton temps, je suis déjà mort…

 

 

CHAPITRE VI – SCENE II

 

INT. LOCAUX DES PATRIOTES, BIBLIOTHEQUE - JOUR

 

Lorsque David rejoint Naomi, celle-ci était en pleine conversation téléphonique --

 

Naomi

Mourir ? Mais… alors tout ça, on le fait pour rien ? … C'est de la folie ! Et si ça rate, comme mon frère ? … Ok. J'ai fait ce qu'il fallait, c'est à lui de décider maintenant.

 

Sur ces mots, elle raccroche immédiatement faisant comme si de rien n'était. Mais David ne réagit pas, qu'a t'il entendu ?

Il récupère le livre "Les Enfants Terribles" et l'ouvre pour regarder la page de garde. Naomi s'approche de lui –

 

Naomi

J'ai fini de récupérer les dossiers dont j'avais besoin. On peut y aller.

 

David

Ok.

 

Mais juste avant de sortir, ils tombent nez à nez avec le Négociateur. David ne l'a jamais rencontré, ils se braquent mutuellement.

 

Négociateur

Votre arme !

 

David

Ne rêvez pas…

 

Négociateur

Nous n'avons aucune raison de nous affronter.

 

David

Qui me dit que vous n'en avez pas ?

 

Le Négociateur se jette sur David et arrive à écarter son arme. Ils se repoussent tous les deux.

 

Négociateur

Arrêtez, je ne vous veux aucun mal.

 

Naomi

Arrête David, il est de notre côté. Il était en prison avec nous tout à l'heure, dans ma cellule. Je lui ai parlé un moment pendant que tu étais inconscient. Il a été envoyé sur l'île pour négocier d'un arrangement avec les terroristes, c'est tout !

 

David

Il est trop agile pour ça… Que faites-vous dans ces locaux ?

 

Le Négociateur lui lance un sourire.

 

Négociateur

Je vous retourne la question.

 

S'adressant à David --

 

Naomi

Viens, on n'a plus rien à faire ici.

 

Naomi impose à David de partir de là.

 

A peine sortis, deux agents du CIAP rejoignent le Négociateur. L'un d'eux possède des lunettes de soleil fashion (celles d'une des filles qui accompagnaient le Général). Celui-ci regarde un peu aux alentours et trouve un stylo à son goût. Il appuie dessus pour sortir la mine plusieurs fois, puis le met dans sa poche. Le CIAP 1 s'adresse au Négociateur --

 

CIAP 1

A quoi joues-tu ?

 

Négociateur

De quoi tu parles ?

 

CIAP 1

Tu sais très bien.

 

CIAP 2

La mission. Tu l'as oubliée peut-être ?

 

CIAP 1

Oui, nous avons accompli la notre. Mais toi ?

 

Négociateur

J'accomplis une toute autre mission… Adam Jones, Larry Sanders… rejoignez-moi.

 

CIAP 2

Tu trahis le Ghost, c'est ça ?

 

Négociateur

Tout comme il a trahi la Chine en son temps.

 

CIAP 1

Et où crois-tu que ça va te mener ?

 

Négociateur

Le pouvoir.

 

CIAP 2

Le nôtre ne te suffit pas ?

 

Négociateur

Non, je parle… de contrôle.

 

CIAP 1

Comme tu voudras ! Tu nous as déjà fait assez perdre notre temps.

 

Négociateur

Les gars, pourquoi avez-vous rejoint la CIA ?

 

CIAP 2

Tu essaies de nous prendre par les sentiments ?

 

Négociateur

La mafia a fait de toi un homme froid, sans cœur. C'est pour ça que les Patriotes t'ont choisi. Sais-tu seulement pourquoi ils avaient besoin de ça ?

 

CIAP 1

Pour faire de nous des machines à tuer.

 

CIAP 2

Ouais, et c'est cool. On s'est bien amusé au QG tout à l'heure.

 

Négociateur

C'est surtout pour être sur de vous garder sous contrôle. Détachez-vous de leur emprise, et rejoignez-moi. Le Final Gear est détruit, vos Patriotes n'ont plus aucun pouvoir.

 

CIAP 1

Tu n'es qu'un traître envers ta patrie.

 

Négociateur

Trahir son pays pour ses idéaux est plus noble que de lui obéir aveuglement. Vous l'aurez voulu !

 

Sur ces mots, il se jette sur les 2 CIAP. Dans un combat expéditif, il détruit leurs FireWall (déviateurs de balles).

 

 

CHAPITRE VI - SCENE III

 

EXT. RUINES, HAUT - FIN DE JOURNEE

 

David et Naomi vont en direction du port. Tout à coup, des grincements métalliques se font entendre.

 

Naomi

On est suivi, vite !

 

David

C'est ici que nos chemins se séparent.

 

Naomi

David ? Qu'est-ce que ça veut dire ?

 

David

Il me reste une chose à accomplir.

 

Naomi

Le Final Gear est détruit, ils n'ont plus aucun pouvoir !

 

David lance le livre "Les Enfants Terribles".

 

David

Ce livre vaut tout l'or du monde.

 

Naomi se baisse pour le ramasser. David profite de ce moment pour braquer son arme sur elle.

 

David

Là où je vais, je n'en aurai plus besoin. Après tout je suis l'Héritier des Patriotes… Big Boss avait raison.

 

Naomi

Non David, ne fait pas ça ! Je vais tout t'expliquer !

 

Snake tire dans sa direction, l'effleurant.

 

David

La prochaine fois je ne te louperai pas… tire-toi maintenant.

 

Naomi s'avance malgré tout, se tient devant lui, et l'embrasse. Elle le regarde, droit dans les yeux, puis s'enfuit. Tout à coup, le Chinaman fait son apparition.

 

Chinaman

Le transfert du Final Gear est accompli. La partie est terminée.

 

David

Tu crois t'en sortir aussi facilement ?

 

Chinaman

Tout s'est déroulé comme prévu, et se terminera comme prévu. Tu n'y vois rien de familier, Snake ? Je m'adresse à toi car tu es le seul à pouvoir me libérer… à pouvoir, nous, libérer.

 

Le Chinaman se réfère à la vidéo du Général de l'île.

 

Chinaman

En occupant le chef, tu m'as donné suffisamment de temps pour mettre la main sur le Final Gear.

 

David est abasourdi. Soudain, on entend des claquements à répétition --

 

Liquid

Bravo, je suis vraiment impressionné. Un très beau spectacle que tu nous as donné ce soir.

 

Liquid tapait son bras gauche sur sa jambe pour imiter des applaudissements qu'il ne peut plus effectuer.

 

Chinaman

La Chine va enfin sortir de l'ombre des Etats-Unis. Après la seconde guerre mondiale, russes, américains et chinois se sont mobilisés pour réunir un héritage financier qui leur permettrait de protéger le monde durant des décennies. Les américains nous ont trahi. Aujourd'hui vient l'heure de notre renaissance. Il est temps de faire honneur à mes prédécesseurs, au travail de tout un peuple.

 

Liquid

Et bien, fais donc; tu t'es donné tant de mal que je n'ai pas cœur à t'en empêcher.

 

David

Quoi ?

 

Chinaman

Mon peuple te sera à jamais reconnaissant.

 

Liquid ouvre grand les bras et s'exclame --

 

Liquid

L'île de la Liberté… ne la trouvez-vous pas magnifique ?

 

Liquid (pensif)

Les Libérateurs… Quelle idée j'ai eu… J'ai compris qu'ils existaient déjà… et portent le nom de Patriotes. Mes amis, je vous adresse toutes mes sincères salutations. Comprenez que cette guerre n'aura pas de fin tant que vous continuerez de vous battre.

 

A ce moment là, Liquid disparaît, à la manière de Big Boss.

 

Chinaman

Tu as entendu ses mots ? Il ne te reste plus qu'une seule chose à faire.

 

David

Montrer aux gens la voie vers un monde meilleur, un monde sans Patriotes, un monde sans manipulation.

 

David avance pour se battre contre le Chinaman, mais il reçoit un Shuriken sur chaque jambe. Il tombe et ne peut plus se relever. La pression monte. Le Chinaman se rapproche de lui, arme son katana et chuchote --

 

Chinaman

Tu n'auras finalement décidé de ne rester qu'un pion. Maintenant… Meurs !

 

Juste avant d'accomplir son geste, son regard se fige. Il recule, fait tomber son arme, puis s'écroule, mort. Une voix familière raisonne dans tout ce lieu mystique, tel un souffle --

 

Galil

IIIIIBNOOOOO RRRIIIIIHHHHH.

 

Il semble que l'âme de Galil veille sur David. Est-ce le "Protecteur" dont il parlait ?

 

 

CHAPITRE VI - SCENE IV

 

EXT. ILE DES PATRIOTES – FIN DE JOURNEE

 

Tout à coup, un nouveau crissement se fait entendre. Un garde éloigné dans les hauteurs surenchérit –-

 

Garde

Là bas, elle s'enfuit ! Rattrapez-la !

 

David comprend qu'il s'agit de Naomi. Il se lance à sa poursuite (il veut la sauver). De plus en plus, le sol tremble, et de légers crissements métalliques se font entendre. Le robot de métal n'est pas bien loin. A ses commandes, un agent du CIAP. Il s'adresse à Snake par haut-parleur –-

 

CIAPS

Savez-vous quels sont nos ordres ? Tuer tout ce qui pourrait entraver l'équilibre des Patriotes. Mais voyez-vous, depuis que nous sommes sur cette île, les choses ont bien changé. Nous avons tué des enfants innocents, des militaires entraînés, le Général, et nous nous sommes séparés d'un membre de notre unité. Et après ça, que reste t'il des Patriotes ?

 

Sur le chemin, Snake trouve un véhicule de marque allemande "Kubelwagen". Il l'utilise et réussit à semer le monstre de métal. Mais un autre agent arrive en trombe sur une Moto Guzzi 73'. La poursuite est acharnée entre les deux hommes, jusqu'à ce qu'ils rentrent tous les deux dans un virage dangereux, le CIAP lui crève alors un pneu !

 

 

EBLOUISSEMENT

 

 

CHAPITRE VI - SCENE V

 

EXT. TERRAIN VAGUE – FIN DE JOURNEE

 

David a été projeté sur un terrain vague. Il est entouré par les deux CIAP. Snake se relève difficilement.

 

CIAP 1

Je réitère ma question… Que reste-il des Patriotes ?

 

David se frotte le sang qui dégouline de son visage.

 

David

Rien. Ils ont été décimés.

 

CIAP 2

Faux. Il reste le survivant des enfants terribles, l'Héritier des Patriotes. Vous, Solid Snake.

 

David

Le légendaire Solid Snake est mort il y a plusieurs mois.

 

Relevant la tête.

 

David

Que vaut la parole d'un mort dans un monde de vivants ?

 

CIAP 2

Je vous demande pardon ?

 

David

Vous comprendrez ces mots dans un instant.

 

Haussant le ton.

 

CIAP 1

Vous pensez que vous pouvez nous battre ?

 

David

Nous ne sommes pas si différents. Jusqu'à présent, je me battais pour un idéal qui n'était pas réellement le mien. Aujourd'hui, je l'ai enfin trouvé.

 

CIAP 1

Que voulez-vous dire ?

 

David

J'ai compris qu'il fallait faire un choix.

 

CIAP 2

Mais quel choix ?

 

David

… Celui de penser… par moi-même.

 

Sur ces mots, David se jette sur les 2 CIAP pour les combattre à la fois. Une lutte dure et acharnée s'exécute entre les deux hommes, lorsque tout à coup, des sons de lames se font entendre.

 

* VLAM – BANG – BING *

Ces sons font penser aux morts de Galil et du Chinaman.

 

Les deux CIAP reculent, et parent des coups de lames invisibles. Ils arrivent finalement à prendre le dessus sur leur adversaire, et lui cassent son boîtier de camouflage optique. Un son électrique se fait sentir, l'ambiance devient glaciale. Il s'agit d'un ninja Cyborg de couleur verdâtre, possédant un casque. Qui est-il ? A ce moment là, Solid Snake se range à ses côtés, les 4 hommes se retrouvent face à face.

 

Cyborg

Reste en dehors de ça. C'est à mon tour de te protéger.

 

CIAP

On vous dérange ?

 

CIAP 2 (ironique)

Que c'est mignon, il va vous protéger…

 

CIAP

Il faudra bien plus qu'une tortue ninja pour nous échapper, mais vous finirez bien par rejoindre les Patriotes.

 

Cyborg

Le monde a besoin de personnes qui connaissent les problèmes de l'humanité… Qui puissent anticiper et répondre à leurs volontés. Les formes de pouvoir actuelles ont fait leur temps, et nous sommes là pour faire changer les choses.

 

Soudain, on s'aperçoit que le cyborg est Jack !!! Que s'est-il passé depuis leur dernière rencontre quelques heures auparavant ??

 

CIAP

Tu es l'Héritier des Patriotes et de leur nom de code. Pour t'accomplir, il te faut perdre ton statut de vivant.

Désormais, tu seras le Big Ghost.

 


 

 

 

 

EPILOGUE - SCENE I

 

EXT. CIMETIERRE MILITAIRE – JOUR PLUVIEUX

 

Trois jours plus tard. Naomi se rend devant la tombe de Snake.

 

Naomi (voix off)

Je suis désolée. Tout ce qui t'est arrivé est de ma faute. Je t'ai menti parce que j'avais espoir en toi. Que tu deviennes le nouveau Ghost. Big Boss avait raison, mais il n'était pas le seul. Non… ils étaient bien deux. C'est lui qui m'a envoyé sur l'île afin de te guider vers cette voie. Celui-là à qui je dois tout. Celui-là même qui finance Philanthropie.

 

Elle sort le livre "Les Enfants Terribles" de sa poche, l'ouvre : celui-ci contient l'Héritage.

 

Naomi

Snake, j'espère que tu ne me considères pas comme une traîtresse. Je suis une espionne des Patriotes, et j'ai fait le serment de protéger le monde quoi qu'il advienne. Ma mission n'est pas finie, mais sans toi, je ne pourrai l'accomplir.

 

A côté du cimetière, un homme arrive en marchant lentement. On le distingue très mal, il a une capuche sur la tête. Il se dirige vers la tombe de Solid Snake, tête baissée. Naomi est accroupie devant sa tombe. L'homme inconnu continue de se rapprocher, puis s'arrête derrière elle. Naomi se retourne et le regarde, surprise, comme si elle voyait un revenant. Tout à coup, il relève la tête, on voit parfaitement son regard : Snake ? Il sort de son manteau un bandana, celui de David.

 

Snake

J'ai toujours rejoins les convictions de père car je voulais être aussi légendaire, dépasser le projet "Les Enfants Terribles". Je n'y suis jamais arrivé, mais toi, si. Aujourd'hui, tu as l'honneur de mourir en paix mon frère.

 

Il enlève tout à coup sa capuche : il s'agit de Liquid Snake !

 

 

EPILOGUE – SCENE II

 

EXT. LOCAUX PATRIOTES - JOUR

 

Le Négociateur est sur l'île des Patriotes. Il marche en parlant dans son téléphone portable.

 

Négociateur

Oui Ghost. J'ai empêché les Chinois de récupérer le Final Gear, comme prévu. Tout ce qui reste des Patriotes est entre mes mains.

 

INT. LOCAUX PATRIOTES, BIBLIOTHEQUE – JOUR

 

Négociateur

Non, bien sûr ils ne se doutaient de rien, seul le Chinaman m'a posé quelques problèmes, mais tout est finalement rentré dans l'ordre. Remerciez Naomi de ma part.

 

Le Négociateur emprunte le couloir qui mène à la salle de réunion des Patriotes.

 

Négociateur

J'ai quitté mon unité dans un tout autre espoir. Non, n'ayez crainte, je ne compte pas mettre à l'eau le travail d'un siècle. Simplement, le faire partager à une nouvelle forme de pouvoir universel, connu des gens… les Philanthropes. D'ailleurs, si vous pouviez faire un geste… Mais voyez-vous, je me demande simplement si le monde est prêt à vivre sa liberté.

 

Soudain, le Négociateur entre dans la salle de réunion où se trouve un homme d'age mur. Sa silhouette est connue.

 

Négociateur

Le Final Gear sera la clef de cet équilibre… ou ne sera pas !

 

L'homme en question se retourne, surpris, il s'agit du Colonel Campbell ! Le Négociateur abaisse son téléphone et sort une arme de sa poche qu'il lui pointe dessus.

 

Négociateur

Au revoir… Monsieur Campbell.

 

* PAN *

 

FINAL GEAR

L'Héritage des Patriotes

 

 

CHRONOLOGIE

 

Juin 2009 : L'existence des Patriotes est dévoilée au monde entier. Les noms de Hal Emmerich et David Hayter sont devenus des symboles de liberté. Une statue commémorative est érigée à leur effigie en plein Manhattan.

 

Octobre 2009 : Les plus grandes puissances mondiales s'allient ouvertement afin de traverser au mieux la crise sociale qui en a découlé. Leur dirigeant est le fils d'un riche diamantaire anglais. L'union est baptisée "Les Philanthropes".

 

GENERIQUE

 

POST GENERIQUE

 

Retour sur la scène précédent la chronologie --

 

INT. LOCAUX PATRIOTES, BIBLIOTHEQUE – JOUR

 

Négociateur

Le Final Gear sera la clef de cet équilibre… ou ne sera pas !

 

L'homme en question se retourne, surpris, il s'agit du Colonel Campbell ! Le Négociateur abaisse son téléphone et sort une arme de sa poche qu'il lui pointe dessus.

 

Négociateur

Au revoir… Monsieur Campbell.

 

* PAN *

 

Soudain, le Négociateur est surpris, quelqu'un a tiré à sa place ! Il regarde derrière lui.

 

Solid Snake

Il est temps de négocier un accord.

 

Snake a compris qu'il s'est fait trahir par Campbell et Naomi.

 

Solid Snake

Je possède l'Héritage, vous avez la santé.

Ensemble, devenons les Philanthropes.

 

FIN


 

 

 

 

 

FIN BONUS

 

INT. LABORATOIRES WATEX, ZONE INTERDITE – MATIN

 

Jennifer est dans les laboratoires où se déroule le projet "Les Parents Terribles". Son regard est figé sur quelque chose qui semble lui plaire particulièrement. Elle esquisse un grand sourire. Devant elle, quelqu'un est allongé sur une table d'opération. On distingue seulement petit à petit de qui il s'agit.

 

Jennifer

Père…

 

Et à notre grande surprise, il s'agit d'"Ocelot : The Third" !

 

A SUIVRE…

 

L'Héritage des Philanthropes