Interview
Voix de MGS :
Mei Ling

Kim Mai Guest

UMG> Pouvez-vous vous présenter ?
Kim Mai> Bonjour à tous, je suis Kim Mai. Je suis doubleuse depuis environ 8 ans et Metal Gear a été mon premier emploi. J'ai grandi dans l'état de l'Indiana, plus connu par l'Indy 500 que je n'ai jamais vu de mes propres yeux. (NdT : Indy 500 est une course de monoplaces ayant lieu chaque année a indianapolis). Mon premier rôle a été de doubler une souris dans une production pour enfant inspirée de "the Pit and the Pendulum" quand j'avais 4 ans. On peut dire que j'ai été mordue par le virus de la scène depuis.

UMG> Il y a-t-il quelque chose d'important à vos yeux dans votre travail ?
Kim Mai> La chose la plus importante et qui m'amuse toujours est d'être capable de travailler et de pratiquer ce que j'aime le plus au monde : le doublage.

UMG> Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?
Kim Mai> J'ai récemment enregistré pour la sortie de "The Legend of Secret Pass". C'est une histoire purement américaine qui sortira aux Etats Unis l'année prochaine. C'est un film vraiment superbe, et j'interprète Qui Qui The Quail.

UMG> Quels sont vos projets concernant votre carrière ?
Kim Mai> Ma définition du succès a toujours été d'avoir un héros en tant que personnage. Ce rêve est devenu réalité avec Suburu. Je lui ai donné ma voix dans la série d'animée "Dot Hack". Maintenant je souhaiterais trouver un rôle régulier dans une série, de manière à pouvoir le jouer tout le temps.

UMG> Avez-vous déjà joué à l'un des jeux de la série MGS ?
Kim Mai> J'ai essayé MGS1. Je crois que je suis allée jusqu'à Ocelot. Je ne suis pas vraiment douée pour ce genre de jeux. Je préfère de loin les RPG.

UMG> Que pensez-vous des émotions qui sont développés dans MGS1 ? Au travers de Mei Ling ?
Kim Mai> Si je comprends bien la question, je pense que les émotions sont parfaitement bien utilisées dans MGS. Elles vous aident à faire corps avec Snake et à vous préoccuper de lui. Si vous vous inquiétez pour lui, alors le plus important est fait. Je pense que ça a été une très bonne idée et cela fait que MGS se rapproche davantage d'un film. Si vous voulez parler des relations et émotions passant entre les personnages, je pense que c'est toujours l'un des meilleurs jeux-vidéo qui ait été écrit, de ce point de vue.

Pour ce qui est de Mei Ling, je crois que c'est l'un des personnages les plus intéressant que j'ai rencontré, en tant que soutient ou que coéquipiers. J'ai doublé de nombreux personnages similaires, mais elle sort définitivement du lot.

UMG> Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur Mei Ling justement ? Est-ce un personnage difficile à interpréter ?
Kim Mai> J'adore Mei Ling. Elle est sacrément mignonne et avoir un faible pour Snake était très drôle. C'était un rôle difficile dans le sens où j'ai du apprendre à imiter un accent chinois en 3 jours environ. Après cela, je devais non seulement parler avec cet accent, mais également citer Shakespeare avec. Si vous pensez que ça n'est pas difficile, vous devriez essayer de temps à autre.

UMG> Votre personnage était fans de citations pour le moins étranges la plupart du temps. Vous souvenez-vous de l'une d'elle en particulier ?
Kim Mai> Je pense que la seule citation qui me reste en tête est "Quand tu traverses une mauvaise passe, n'ajuste pas tes godasses". Je ne sais pas pourquoi, mais c'est la seule qui soit gravée dans ma mémoire.

UMG> Utilisez-vous des citations dans votre vie courante ? Pourriez-vous nous en faire partager quelques-unes unes ?
Kim Mai> Je n'ai pas assez de mémoire pour utiliser des citations dans ma vie réelle, pourtant j'aurais bien aimé. Certaines personnes ont dit des choses vraiment surprenantes dans leur vie. Dans le plus pur style de Mei Ling, voici quelques unes dont j'aimerais me souvenir :

.Vivez longtemps et prospérez. -Spock
.La vie, c'est ce qui vous arrive quand vous êtes occupés à faire autre chose. -John Lennon
.L'imbécile rejette ce qu'il voit et pas ce qu'il pense. Le sage nie ce qu'il pense et pas ce qu'il voit. -Huang Po
.On construit sa vie avec ce que l'on reçoit. On en construit d'autres avec ce que l'on donne. -Winston Churchill
.La peur même au côté obscur... la peur mène à la colère, la colère à la haine, la haine à la souffrance... -Yoda Star Wars Episode 1 : La menace fantôme
.N'ayez pas peur des erreurs, elles ne comptent pour rien. -Miles Davis
.Savoir ce qui est juste et ne pas le faire est la pire des lâchetés. -Confucius
.Si vous vivez dans votre coeur, vous serez dès à présent chez vous. -Source inconnue

UMG> Quelles sont vos relations avec les autres doubleurs ?
Kim Mai> J'ai était très surprise de découvrir le premier jour de mon enregistrement, qu'un vieil ami à moi que je n'avais pas vu depuis des années endossait le rôle de Snake. Il s'agissait de David Hayter, bien évidemment. Nous sommes restés en contact ainsi qu'avec de nombreux autres doubleurs avec lesquels je suis devenue amie. Mais toutes les personnes avec qui j'ai travaillé sont vraiment des personnes sympathiques.

UMG> Comment avez-vous été choisie pour jouer Mei Ling ? Etait-ce un pur hasard ?
Kim Mai> C'était le plus grand hasard qu'il soit possible d'imaginer. Je prenais des cours de doublage pendant environ un an. Cela m'arrivait de prendre des cours avec Kris Zimmermann qui cherchait une actrice asiatique pour doubler Mei Ling. Elle s'est souvenue de moi et m'a demandé si je pouvais imiter un accent chinois. Je lui ai demandé de combien de temps je disposais. Du coup j'ai appris l'accent en trois jours. J'ai finalement obtenu ce boulot et mon agent grâce à mon ange gardien, Kris.

UMG> Pensez-vous qu'il soit plus difficile de doubler pour un jeu vidéos qu'à une autre occasion ?
Kim Mai> Je pense que chaque genre de doublage (commercial, animation, jeux, livres audios, promotion,...) a son style propre et ses difficultés. Je pense que ce qui fait la caractéristique du doublage d'un jeu est le fait de travailler pendant 4 heures consécutives. (Mes amis qui ont un travail plus conventionnel me disent quelque chose du genre "SEULEMENT 4 heures !". Certes, mais essayez seulement de parler 4 heures durant, ajouter à cela les cris, les morts, etc, et vous verrez de quoi je veux parler). La majorité des autres types de doublage ont des sessions bien plus courtes. L'aspect physique est bien plus important, sans compter le fait de crier sans perdre votre voix, de mourir de façon convaincante (lors d'un enregistrement on m'a dit que j'était la première femme qu'ils entendaient qui semblait effectivement en train de mourir et non de s'adonner à quelque plaisir sexuel) et de créer des sons d'impact (des blessures par balles, du combat,etc) sont également très spécifiques au monde du jeu vidéo. La dernière chose dont je voudrais parler à ce propos est le fait de pouvoir rester plongé dans le jeu, c'est à dire de pouvoir parler pendant longtemps, parfois pour de longues histoires, en répétant des choses très ressemblantes, ou pour lesquelles vous n'avez aucune idée de ce qu'elles signifient, quatre heures durant. Je ne voudrais pas avoir l'air de ne pas aimer les doublages de jeux-vidéo, je les adore et j'en ai fait des tonnes. Cependant il y a des choses qui font qu'ils sont différents de l'enregistrement pour un spot commercial.

UMG> Finalement, souhaitez-vous ajouter quelque chose pour toutes les personnes qui verront cette interview ?
Kim Mai> Arg, vous voulez dire que des gens vont lire cette interview ? Ok, maintenant je suis stressée... Je voudrais dire que je suis très heureuse de savoir qu'il y a des gens qui voudront lire ceci (et je l'espère penser que mes citations ne sont pas aussi bizarres que celles de Mei Ling). Et aussi (maintenant vous allez me trouver idiote) qu'il est possible pour chacun de faire les choses qu'il aime dans la vie. Ne vous arrêtez pas dans une mauvaise passe pour ajuster vos godasses !

UMG> Merci Kim Mai.

Retour à la page interviews >>

Recherche

Espace membre

=>Inscription<=

Interactif

Site : 34 visiteurs
Forum : 15 visiteurs

- 117063 membres -

Dernier inscrit :
Ezra33 1311.96