Deepthroat

Il existe dans MGS1 une référence assez étrange qui planait tel un mystère. J'ignorais totalement ce dont il s'agissait, mais suite aux récentes actualités (1er juin 2005), je me permets de vous en dévoiler les conclusions que j'en ai tiré. Mais revenons sur les faits.

Rappelez-vous la première communication codec entre Solid Snake et "Frank Jaeger".

Snake : " Qui es tu ?
F.J. : - Appelle moi Deepthroat.
Snake : - Deepthroat ? Comme le type du Watergate ?
F.J. : - T'inquiète pas pour mon nom"

Le reste du dialogue ne concerne pas directement notre propos. Snake (américain, rappelons-le) est surpris par le nom de Deepthroat et un lien étrange semble exister entre ce nom et le "Watergate"... Qu'est-ce que ce charabia, un pur délire de l'imagination d'Hidéo Kojima ? Pas exactement...

En effet, Deepthroat a bel et bien existé. Tout remonte à l'époque de la présidence de Nixon en amérique. Une source anonyme connue sous le pseudonyme de Deepthroat a informé la presse d'un abus de pouvoir intenté par le premier homme des Etats-Unis. Le scandale a fait son effet à l'époque. Ainsi, le président a été obligé de démissionner et de se retirer du devant de la scène politique. Tout cela à cause d'un informateur inconnu. Quel rapport avec le Watergate ? C'est tout simplement le nom du journal dans lequel l'annonce a été rendue publique. Et le lien avec MGS ? J'y viens...

Dans MGS1, Frank Jaeger souhaite garder, au début du moins, son anonymat et donc utilise ce pseudonyme connu des américains à cause du mystère qui a plané autour de ce personnage. (La vérité n'a été dévoilée que 30 ans après les faits) A première vue, cela semble à peu près tous les liens que l'on pourrait trouver entre les deux personnages. Pourtant, regardons un peu les conséquences de l'action des deux "Deepthroat".

Chacun d'entre eux, de part les informations qu'il a révélés, a conduit à la chute d'un président des Etats-Unis : Frank aide Snake à remplir sa mission. Mission qui, au final, conduit au retrait de Georges Sears (alias Solidus Snake) de la présidence. L'abus de pouvoir de Nixon se retrouve également, puisqu'ici Solidus "profite" de sa position en tentant le détournement du Rex puis l'Arsenal Gear, afin d'imposer son point de vue aux Patriotes et de ne plus être le "pion" de ces derniers.

En résumé, on peut dire que Metal Gear est une oeuvre qui n'a toujours pas fini de nous surprendre. De part les réflexions que ce jeu apporte, les références culturelles ou politiques, c'est une formidable source de connaissances ET de plaisir de jouer. MGS, où l'art de s'instruire en s'amusant. Merci Mr Kojima...

idaho

Recherche

Espace membre

=>Inscription<=

Interactif

Site : 18 visiteurs
Forum : 3 visiteurs

- 98818 membres -

Dernier inscrit :
1camilae85100hh3 1129.54